1 min de lecture Union européenne

Déconfinement en Europe : une réouverture des frontières en ordre dispersé

ÉCLAIRAGE - Les différents pays de l'Union européenne prennent des mesures contradictoires pour limiter la propagation entre les pays.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Déconfinement en Europe : une réouverture des frontières en ordre dispersé Crédit Image : AFP / EMMANUEL DUNAND | Crédit Média : Christophe Decroix | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christophe Decroix
Christophe Decroix édité par Nicolas Scheffer

L'Italie rouvrira ses frontières pour les touristes et travailleurs européens à partir du 3 juin et annule la quarantaine obligatoire pour les étrangers qui arrivent sur son territoire. La décision prend de court les autres membres de l'Union européenne, à commencer par la France. 

Selon Christophe Castaner, il faut que les décisions soient coordonnées. Mais force est de constater que ce n'est pas le cas. Cette désorganisation s'explique notamment parce que l'évolution de la pandémie n'est pas la même partout. Les mesures prises ne sont pas les mêmes. 

On a tout de même du mal à comprendre : l'Espagne, durement frappée impose une quarantaine aux Français qui arrivent chez elle. Le gouvernement français n'y est pas favorable mais comme la péninsule nous l'impose, on fait de même aux Espagnols comme s'il s'agissait de représailles. 

La décision italienne de lever la quarantaine est difficile à comprendre, c'est aussi l'un des pays les plus touchés. On serait tenté de limiter les allées et venues avec lui, mais va-t-on le faire alors qu'il ne nous l'impose pas ?

La Commission européenne n'arrive pas à donner de l'homogénéité

À lire aussi
L'aéroport d'Athènes en Grèce coronavirus
Grèce : davantage de vols en provenance de l'UE autorisés à partir du 15 juin

En République d'Irlande, il y a une quarantaine y compris avec la Grande-Bretagne, mais pas avec l'Irlande du Nord qui fait partie du Royaume-Uni. La Grande-Bretagne se montre plus souple sur le confinement, mais Paris n'impose pas de quarantaine avec le pays. 

La France demande de la cohérence, mais on a du mal à comprendre la sienne. La Commission européenne, elle, semble bien impuissante à donner de l'homogénéité dans les décisions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Europe International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants