2 min de lecture Donald Trump

Coronavirus au États-Unis : pourquoi Trump change de ton avec Fauci

ÉCLAIRAGE - Après avoir tenté de discréditer le très respecté immunologiste, le président américain a finalement assuré lundi 13 juillet qu'il avait de "très bonnes relations" avec Anthony Fauci.

Donald Trump et Anthony Fauci en mars 2020
Donald Trump et Anthony Fauci en mars 2020 Crédit : Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

C'est la polémique dans la polémique sur la gestion de la pandémie aux États-Unis. Début juillet, Donald Trump n'avait de cesse de dénigrer Anthony Fauci, chercheur de renom et plus haut expert en maladies infectieuses du gouvernement, qui souligne inlassablement que les États-Unis sont dans une position peu enviable dans la crise sanitaire. 

"C'est un homme bien mais il a fait beaucoup d'erreurs", avait ainsi lancé jeudi le président américain, qui minimise depuis plusieurs semaines la spectaculaire hausse du nombre de cas de Covid-19 à travers les États-Unis. 

Au cours du week-end, un responsable de la Maison Blanche a même alimenté ces attaques. Sous couvert d'anonymat, il a fait part au Washington Post des "inquiétudes" de l'exécutif sur "le nombre de fois où le Dr Fauci a eu tort". Ce même responsable a fourni au quotidien une liste de déclarations du scientifique qu'il jugeait erronées.

"Une très bonne relation de travail"

Sauf que la Maison Blanche a complètement changé de stratégie en début de semaine, en faisant machine arrière, dans une certaine confusion. "Le Dr Fauci et le président ont toujours eu une très bonne relation de travail", a affirmé Kayleigh McEnany, porte-parole de l'exécutif américain. 

À lire aussi
Illustration de la Cour suprême américaine Présidentielle américaine
Mort de Ruth Bader Ginsburg : qui pour remplacer "RBG" à la Cour suprême ?

Le président apprécie-t-il donc toujours les conseils du Docteur Fauci ? "Certainement", a-t-elle répondu afin d'apaiser les tensions. "Le Dr Fauci est l'une des nombreuses personnes au sein de la task force (sur le coronavirus) qui donne des conseils", a-t-elle ajouté. 

"Cela leur retombe dessus"

Pourquoi ce rétropédalage ? Selon certains observateurs, Donald Trump aurait en effet "choisi un combat qu'il ne peut pas gagner". Face à la flambée de nouveaux cas dans le Sud et dans l'Ouest, le célèbre immunologiste sonne l'alarme, dénonçant des déconfinements trop hâtifs et l'insouciance des Américains.

Anthony Fauci énonce aussi depuis plusieurs jours avec calme un constat incontournable: avec des courbes d'infection qui ont pris des trajectoires radicalement différentes que celles de l'Europe, les Etats-Unis sont en mauvaise posture.

Et évoquant les attaques "bizarres" de la Maison Blanche le visant, "Tony" Fauci s'est lui-même étonné, dans The Atlantic, de cette stratégie qui cherche à le discréditer. "Je pense qu'ils réalisent que ce n'était pas prudent car cela leur retombe dessus". "Cela finit par atteindre le président", estime-t-il encore. 

Force est de constater que la tactique électoraliste du républicain, qui s'effondre dans les sondages, semblait bel et bien patiner. Donald Trump vient donc de changer de directeur de campagne et amorce déjà un changement de ton. "Excellentes nouvelles sur les vaccins!", a-t-il tweeté mercredi, désireux de tourner à tout prix la page du Covid-19 à quatre mois de l'élection présidentielle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Coronavirus États-Unis Présidentielle américaine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants