1 min de lecture Coronavirus États-Unis

Coronavirus : une étude prouve l'efficacité du masque dans un salon de coiffure

Deux coiffeurs, qui étaient infectés par le coronavirus, ont continué de travailler dans leur salon en conservant leur masque. Malgré l'affluence de 140 personnes en plusieurs jours, aucun n'a été infecté.

Aux Etats-Unis, 2 coiffeurs positifs au coronavirus n'ont contaminé aucun client grâce au port du masque
Aux Etats-Unis, 2 coiffeurs positifs au coronavirus n'ont contaminé aucun client grâce au port du masque Crédit : AFP / Philippe Huguen
Pierre
Pierre Jarnoux et AFP

Bien que deux coiffeurs soient positifs au coronavirus, aucun de leurs 140 clients n'a été infecté, selon une étude publiée mardi 14 juillet. L'explication : le port permanent du masque par les deux coiffeurs et par les clients

Les salons de coiffure, fermés lors du confinement, ont soulevé de nombreuses questions sanitaires à leur réouverture. Mais d'après les conclusions des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), le port du masque réduirait pratiquement toutes les probabilités d'être infecté

L'expérience s'est déroulée à Springfield dans l'État du Missouri. Une coiffeuse a ressenti le 12 mai des symptômes et des difficultés respiratoires. Elle a continué de travailler 8 jours durant en attendant les résultats du test Covid-19 qui s'est révélé être positif.

Un de ses collègues coiffeur, en contact avec la première coiffeuse et sans masque, a développé à partir du 15 mai des symptômes similaires. Testé positif 5 jours plus tard, le salon a été fermé 3 jours et désinfecté, et les salariés mis en quarantaine pendant 2 semaines. Le CDC a alors recensé les 139 clients exposés lors de ces 8 jours. 

Sur 139 clients, aucun n'a développé de symptômes

À lire aussi
Vaccin contre la Covid-19 (illustration) États-Unis
États-Unis : Trump annonce un contrat pour 100 millions de doses d’un vaccin

Sur 67 clients qui ont accepté de se soumettre à un test Covid-19, aucun ne s'est révélé positif. Le reste de l'échantillon suivi par le CDC n'a développé aucun symptôme parce la grande majorité de la clientèle portant un masque également.

Selon les scientifiques du CDC, responsables de cette étude, le port du masque freine voire annule pratiquement les risques de transmission du coronavirus entre personnes. Elles appellent donc à un port obligatoire du masque dans les lieux publics.

En France, lors de son interview du 14 juillet, Emmanuel Macron s'est dit favorable à rendre le masque obligatoire dans les lieux publics et espace clos. Pourtant, malgré cette annonce et la résurgence de cas de Covid-19, l'application de cette mesure ne se fera pas avant début août, une hérésie pour la majeure partie des soignants et du corps scientifique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants