1 min de lecture Coronavirus

Bill Gates et les "Fake news" sur le coronavirus : "Ça fait peur", dit-il sur RTL

INVITÉ RTL - Bill Gates, accusé par des complotistes d'être à l'origine de la pandémie de coronavirus afin de vendre des vaccins, réagit : "cela fait peur". Il espère que cela n'empêchera pas d'observer les gestes barrière.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Bill Gates et les "Fake news" sur le coronavirus : "Ça fait peur", dit-il sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Paul Turban

Le fondateur de Microsoft Bille Gates, son épouse et leur fondation, la Fondation Bill-et-Melinda-Gates, sont très engagés dans la lutte contre l'extrême pauvreté dans le monde et l'amélioration de l'accès aux soins. Ils participent donc à la recherche de traitements et de vaccins contre le coronavirus. Cela leur vaut d'être accusés d'avoir eux-mêmes créé la maladie. "Cela fait peur qu'une rumeur puisse déformer ainsi la vérité", a réagi Bill Gates

Invité de RTL ce mardi 15 septembre, à l'occasion de la sortie de son rapport annuel sur l'état du monde, l'ex-PDG de Microsoft a rappelé qu'il travaillait "avec des partenaires des laboratoires pharmaceutiques pour sauver des vies."

"Ce qui serait embêtant, c'est que de telles rumeurs empêchent les gens de porter des masques, appliquer les gestes barrière, etc. ou qu'ils se méfient de tous les vaccins à cause de ces théories complotistes", s'est inquiété Bill Gates. 

Il rappelle que, dans les pays riches, on ne doit jamais oublier que des maladies pour lesquelles il existe un vaccin, comme la rougeole, pourraient revenir de manière dramatique. "Il faut que les gens se fassent vacciner", a martelé le fondateur de Microsoft.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Bill Gates Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants