1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Russie, États-Unis, France... Où en est la course aux vaccins ?

ÉCLAIRAGE - La Russie a annoncé qu'elle commencera à diffuser son vaccin dès le mois de septembre, tandis que celui d'AstraZeneca, dont la recherche est financée par l'État américain, rentre dans une de ses dernières phases d'essai.

Le nouveau vaccin baptisé "Spoutnik V", développé par l'institut de recherche Gamaleya
Le nouveau vaccin baptisé "Spoutnik V", développé par l'institut de recherche Gamaleya Crédit : Handout / Russian Direct Investment Fund / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Aura-t-on accès à un vaccin contre la Covid-19 d'ici la fin de l'année 2020, comme l'affirment respectivement Donald Trump et Vladimir Poutine ? Le vaccin russe devrait être administré dès le mois de septembre, a annoncé le ministre de la Santé, Mikhail Murashko, mais fait l'objet d'un scepticisme d'autres États et membres de la communauté médicale.

Ce vaccin, baptisé "Spoutnik", sera le premier à être utilisé par le grand public, et devrait être administré en priorité au personnel soignant et aux enseignants. Pour répondre aux détracteurs, qui soulignent que le développement a peut-être été fait dans la précipitation, Vladimir Poutine affirme avoir fait tester, avec succès, le vaccin sur une de ses filles.

Excluant ce produit contesté, sept autres projets de vaccins, parmi des centaines, sont entrés dans la phase 3 de leurs essais, lors de laquelle des volontaires sont utilisés pour vérifier l'efficacité du vaccin. 

Il s'agit de quatre projets de laboratoires chinois ainsi que celui de l'Américain Moderna, de Pfizer et BioNTech et le vaccin d'AstraZeneca, une entreprise anglo-suédoise dont la recherche contre la Covid-19 est financée par les États-Unis. Cette dernière a annoncé, le 31 août, rechercher 30.000 candidats au vaccin aux États-Unis pour finaliser son produit.

Un projet de médicament abandonné

À lire aussi
Des anxiolytiques (illustration). Coronavirus France
Coronavirus : hausse des ventes de médicaments contre le stress et les troubles du sommeil

Aucune date de mise en vente d'un vaccin ne peut cependant être avancée pour l'instant. D'autres recherches portent sur le développement d'un médicament pour limiter les effets du virus. L'entreprise française Sanofi avait entamé un projet en ce sens, mais a annoncé, ce mardi 1er septembre, avoir abandonné sa démarche après des essais cliniques non-concluants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Vaccin Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants