2 min de lecture OMS

Coronavirus : non, l'OMS n'a pas dit que le masque était mauvais pour la santé

Sur Facebook, certains complotistes affirment que l'OMS recommande de ne pas porter de masque. Or l'organisation internationale préconise justement le contraire, depuis juin dernier.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : non, l'OMS n'a pas dit que le masque était mauvais pour la santé Crédit Image : GREG BAKER / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Benoît Collet

L’OMS aurait-elle recommandé l’interdiction du port du masque ? C'est en tout cas ce qu'affirment des publications Facebook, selon lesquelles "le port d’un masque est interdit par la plupart des comités scientifiques à la suite des recommandations de l’OMS du 5 juin dernier, car le port d’un masque diminue l’apport en oxygène et force à respirer le gaz carbonique et les toxines".

Le message est signé du Conseil national de transition, une organisation complotiste qui estime être le seul gouvernement légitime en France, mais caché. Souvenez-vous les ronds verts sur les ronds points en juillet dernier, c’était eux. L’AFP factuel, qui cite un article des Inrockuptibles, les classe dans la catégorie complotiste, jamais loin de Dieudonné. Quant au message, il est bien sûr faux. Le 5 juin dernier l’OMS a au contraire recommandé le port du masque.

Pourquoi l'OMS est ainsi la cible des fake news en tous genres ? C’est elle qui tire la sonnette d’alarme en matière d’urgence sanitaire mondiale, c’est elle qui organise des campagnes de vaccination mondiale, donc pour les complotistes, l’OMS c’est le bras armé créé pour nous contrôler en nous vaccinant tous.

Le message sanitaire confus de l'OMS

L’OMS conseille mais n’impose pas. D’autres critiquent l’institution car elle a mis du temps avant de déclarer que le coronavirus constituait une pandémie, s’alignant sur le discours de la Chine. Difficile depuis de faire le tri entre critiques constructives et complotisme de comptoir. Sur les réseaux sociaux, le directeur général de l’OMS, l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus est victime d’intox parfois surréalistes

À lire aussi
Un repas de Noël en famille (illustration) Coronavirus France
Coronavirus : l'OMS préconise de passer Noël en petit comité

Ainsi la semaine dernière, une vidéo virale sur les réseaux sociaux sud-américains puis mondiaux montrait un mauvais sosie du dirigeant de l’OMS, en caleçon à fleurs, tee-shirt moulant, se déhanchant ventre à l’air sur de la musique brésilienne en se servant des cocktails. Une vidéo bidon faite pour discréditer le travail de l’OMS.

Ce qui n'empêche pas l’OMS de ne pas avoir été claire au sujet des masques. En avril, l’organisation vantait les avantages du masque, mais sans en conseiller le port généralisé. Puis l'a encouragé début juin. L’OMS a aussi listé les petits tracas provoqués par le port prolongé de cette protection, argument pour les anti-masques servi sur un plateau.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
OMS Coronavirus Complot
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants