1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Afghanistan : la Fifa et la Fifpro veulent aider à évacuer les footballeurs
1 min de lecture

Afghanistan : la Fifa et la Fifpro veulent aider à évacuer les footballeurs

La Fédération internationale et le syndicat collaborent avec plusieurs gouvernement pour tenter de mettre en sécurité les footballeuses et footballeurs en danger.

L'équipe d'Afghanistan de football en septembre 2019
L'équipe d'Afghanistan de football en septembre 2019
Crédit : AFP
Ryad Ouslimani & AFP

La situation en Afghanistan est un chaos sans cesse décrit par les personnes encore bloquées sur place. Les talibans, de nouveau maîtres du pays depuis quelques jours, commencent leur traque de ceux qu'ils considèrent opposés au régime fondamentaliste, et parmi eux les sportifs et sportives. 

C'est pour tenter de les aider que la Fifa et le syndicat des joueurs, la Fifpro, essaient de mettre en place un plan d'évacuation des footballeuses et footballeurs qui le souhaitent. Fatma Samoura, secrétaire générale de la Fédération internationale de foot, a confirmé l'initiative auprès de l'AFP. 

"On est en train de travailler avec la Fifpro", a expliqué la dirigeante de la Fifa, précisant qu'il fallait déjà évaluer "le nombre de joueuses et joueurs concernés". Évacuer des footballeurs d'Afghanistan, "on l'a déjà fait dans le passé, on doit pouvoir le refaire", a ajouté Fatma Samoura.

L'aéroport en plein chaos

Le syndicat international des joueurs avait expliqué vendredi dans un tweet "être en lien avec des gouvernements pour établir un plan d'évacuation des athlètes à risques", visant "à mettre en lieu sûr autant de personnes que possible". Les opérations d'évacuation des civiles par plusieurs pays occidentaux sont de plus en plus difficiles, comme l'a confirmé Joe Biden vendredi soir. 

À lire aussi

Par ailleurs, l'ambassade américaine à Kaboul a même demandé aux ressortissants de ne pas se rendre à l'aéroport, sauf indication contraire et individuelle. L'aérodrome, occupé par des milliers de personnes cherchant à fuir l'Afghanistan, n'est pas considéré comme sécurisé. 

La Fifpro s'était émue jeudi du décès d'un international afghan en équipes de jeunes, Zaki Anwari, à l'aéroport de Kaboul, victime d'une chute mortelle en tentant de s'accrocher à un avion pour fuir son pays.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/