3 min de lecture États-Unis

Affaire Weinstein : "Je ne me doutais de rien", assure l'épouse du producteur

Georgina Chapman, l'épouse d'Harvey Weinstein, s'exprime pour la première fois dans "Vogue". Elle revient sur son mariage avec le producteur américain accusé de centaines d'agressions sexuelles.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Affaire Weinstein : "J'avais ce que je croyais être un mariage heureux", raconte son épouse Crédit Image : EARL GIBSON III / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot

La femme d'Harvey Weinstein sort enfin du silence. Sept mois après le début du scandale, Georgina Chapman se confie pour la première fois. Dans un entretien à Vogue, elle raconte être littéralement tombée des nues en apprenant les accusations d'abus sexuels. Une incrédulité qui paraît folle. Dans le milieu du cinéma tout le monde le savait, sauf elle. 

"Je ne m'étais jamais doutée de rien, et justement c'est ce qui rend tout ça si incroyablement douloureux. J'avais ce que je croyais être un mariage heureux. J'aimais ma vie, il était mon ami, mon confident et me soutenait", confie-t-elle au magazine américain. Aujourd'hui en instance de divorce, Georgina Chapman refuse de se voir comme une victime. Elle dit être une femme dans une situation "merdique". Ça ce n'est pas unique. 

Cloîtrée à Londres pendant cinq mois, elle raconte avoir eu "des moments de rage, des moment d'incrédulité et des moments de pleurs". "Je pleure juste pour mes enfants. Que sera leur vie ? Ils aiment leur père, ils l'aiment", se demande-t-elle.  

À lire aussi
Un jacuzzi situé sur un yacht histoire
Candido Jacuzzi, de la santé de son fils aux moments de détente

Selon l'agence France Presse, la styliste a pu bénéficier du soutien très remarqué de Scarlett JohanssonLors du gala du MET, l'actrice portait fièrement une robe Marchesa, la maison de mode de la créatrice. Une information qui est passée inaperçue en France mais qui a déclenché un tollé aux États-Unis. 

L'angoisse du remaniement ministériel

Confessions aussi du côté de l'Élysée. Selon Aujourd'hui en France, l'hypothèse d'un remaniement resurgit. D'après un ténor du gouvernement, certains ministres seraient même soulagés humainement de ne plus en être.

Parmi eux, Nicolas Hulot. En chute libre dans les sondages, le ministre de la Transition Écologique a perdu 22 points en un an dans le baromètre de Paris Match. Alors que certains les disent fatigué et malheureux dans ses fonctions, le dossier sur les centrales nucléaires  l'inquiète.

Officiellement, ces rumeurs sont infondées. Mais qui sait ? Avec Macron tout est possible. "C'est un transgressif. Il aime surprendre", explique une député de la majorité au quotidien. Les ministres ont de quoi trembler. 

La bienveillance à l'école

Jean Michel Blanquer n'a lui aucun souci à se faire.Le ministre de l'Éducation nationale serait même une pièce maîtresse du dispositif Macron. C'est pourquoi Le Point consacre un grand dossier à l'un de ses principaux conseillers, Stanislas Dehaene. Ce membre de l'Académie des sciences préside le conseil scientifique de l'Éducation nationale.

Selon le magazine, il voudrait une école bienveillante qui explique à tous les enfants qu'ils peuvent apprendre. Et ce quelque soit leur niveau ou leur sexe. "À condition, bien sûr, de travailler. Personne n'a pas d'efforts à faire", ajoute-t-il. À titre d'exemple, ce scientifique travaille 15 heures par jour.

Les prêtres se mobilisent

Autre initiative surprenante. Le diocèse de Coutances-Avranche, dans la Manche, a mis en ligne deux vidéos pour sensibiliser au manque de vocation religieuse. La première met en scène des prêtres surchargés, administrant des sacrements à toute vitesse, célébrant la messe en courant et baptisant à tour de bras.

Des vidéos humoristiques, pleines d'auto-dérision qui vise à faire véhiculer un message important, selon La Manche LibreLes diocèses de France manquent de prêtres et, plus généralement, de vocation religieuse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Harvey Weinstein Agression sexuelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793340949
Affaire Weinstein : "Je ne me doutais de rien", assure l'épouse du producteur
Affaire Weinstein : "Je ne me doutais de rien", assure l'épouse du producteur
Georgina Chapman, l'épouse d'Harvey Weinstein, s'exprime pour la première fois dans "Vogue". Elle revient sur son mariage avec le producteur américain accusé de centaines d'agressions sexuelles.
https://www.rtl.fr/actu/international/affaire-weinstein-je-ne-me-doutais-de-rien-assure-l-epouse-du-producteur-7793340949
2018-05-11 12:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OJl0BW_uFhX6aBSukQ-FcA/330v220-2/online/image/2018/0511/7793341596_harvey-weinstein-et-son-epouse-georgina-chapman.jpg