1 min de lecture Humanitaire

Véhicule HS : le contrôle technique était pourtant rassurant

Julien Courbet et son équipe tentent cette fois d'aider Marc, qui doit payer des frais de gardiennage pour une voiture inutilisable qu'il avait pourtant achetée à un professionnel.

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
Son véhicule est HS malgré un contrôle technique rassurant Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet

En juin dernier, Marc règle 7.000 euros pour l’achat d’une voiture auprès d’un professionnel. Mais il lui faut attendre deux mois avant d’en prendre possession car le véhicule doit subir des réparations a priori "mineures". Mais une fois au volant, et après quelques kilomètres parcourus, Marc constate déjà de nombreuses anomalies

Plusieurs expertises sont alors menées, et toutes amènent à la même conclusion : le véhicule est dangereux et ne peut plus circuler. Les coûts des réparations s’élèveraient au minimum à 10.000 euros et le véhicule est dans un si mauvais état que les expertises considèrent qu’une réparation du véhicule n’est pas la solution.

Convoqués à une expertise contradictoire, le vendeur et le contrôleur technique ne se sont pas présentés. Et ils n’ont pas l’air d’assumer leurs responsabilités et encore moins de vouloir rembourser le véhicule. Pourtant, le contrôle technique effectué juste avant la vente ne soulignait que 3 défauts mineurs, alors qu'un autre contrôle demandé par Marc en relevait plus de 15 !

Le vendeur refuse de reprendre le véhicule

Conséquence : la voiture de Marc est immobilisée depuis juin et la facture ne fait qu’augmenter : des frais de gardiennage de 23 euros par jour depuis octobre, un crédit de 147 euros par mois à rembourser, des expertises à 600 euros... Et son assurance ne veut plus prendre en charge la voiture. 

L'objectif de Julien Courbet et de son équipe est de pouvoir rendre le véhicule et de faire rembourser à Marc les 7.000 euros, plus les préjudices annexes de plus de 2.100 euros notés dans l’expertise. 

À lire aussi
Ça peut vous arriver
Télétravail : un opérateur coupe sa connexion internet, il ne sait plus quoi faire

Pour le moment, le vendeur du véhicule a simplement accepté de prendre en charge les réparations mais refuse fermement d'annuler la vente. Quant à Marc, il a carrément déposé plainte.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Humanitaire Associations Voiture d'occasion
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants