1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Travaux : le chantier est annulé, elle n'arrive pas à récupérer son acompte de 5.700 euros
2 min de lecture

Travaux : le chantier est annulé, elle n'arrive pas à récupérer son acompte de 5.700 euros

Christelle souhaitait faire abattre deux murs porteurs dans sa maison. Mais lorsque le professionnel lui annonce de possibles dangers, elle annule tout. Mais l'artisan, qui avait encaissé l'acompte, ne la rembourse pas...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Le chantier est annulé, elle n'arrive pas à récupérer son acompte de 5.700 euros
01:23:42
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

Christelle, en 2019, décide de rénover sa maison acquise 3 ans plus tôt. Sa priorité : abattre deux murs porteurs au rez-de-chaussée, pour créer une grande pièce à vivre, avec cuisine ouverte. Pour ces travaux d’envergure, elle prend le soin de se renseigner au sujet des sociétés spécialisées dans le secteur. L’une d’entre elles lui fait bonne impression sur les réseaux sociaux. 

Christelle prend alors contact. Comme l’artisan semble sérieux, elle accepte son devis de 11.417 euros, et règle d'emblée 5.708 euros d’acompte. Puis, à sa demande, en février 2020, elle fait passer un ingénieur béton. Après coup, Christelle lui envoie les plans. Mais, cette fois, l’artisan tarde à répondre. Il décale deux rendez-vous et, quand il se présente enfin le 24 août dernier, c’est la douche froide. 

Le professionnel annonce à Christelle que l’ouverture d’un des deux murs impliquerait finalement des travaux supplémentaires, assez lourds. Pire, il ajoute qu’il n’a jamais réalisé un tel chantier ! Il évoque même un possible effondrement... Hors de question pour Christelle de risquer de perdre sa maison

Le remboursement n'arrive jamais

Le 9 septembre 2020, elle réclame par mail le remboursement de son acompte. L’homme lui répond le 27 octobre qu’il s'en occupe avec sa comptable. Mais il ne revient jamais vers Christelle. Et quand elle lui envoie un courrier recommandé, il ne prend même pas la peine d’aller le chercher

À lire aussi

Christelle est aujourd'hui furieuse, d'autant que pendant ce temps, le professionnel continue de faire son autopromotion sur les réseaux sociaux. Tant qu'elle ne récupère pas cet argent, Christelle ne peut pas engager une nouvelle entreprise

Tous ses autres projets de rénovation se retrouvent bloqués, notamment la reprise urgente de sa couverture. Elle a appelé à l'aide Julien Courbet, afin que l'artisan restitue sans plus attendre les 5.708 euros d'acompte. 

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/