1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Salmonelles : des saucisses sèches de nouveau retirées après 45 cas de salmonelloses
2 min de lecture

Salmonelles : des saucisses sèches de nouveau retirées après 45 cas de salmonelloses

Des saucisses sèches espagnoles ont de nouveau été retirées après la détection de 45 cas de salmonelloses, a-t-on appris du ministère de l'Agriculture ce samedi 17 juillet.

Du saucisson (illustration)
Du saucisson (illustration)
Crédit : THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Sarah Belien & AFP

Des salmonelloses ont été détectées chez 45 personnes dont 27 enfants après avoir consommé des saucisses sèches espagnoles. Conséquence : les autorités sanitaires françaises ont procédé au retrait de plusieurs lots de ces saucisses, a indiqué ce samedi 17 juillet le ministère de l'Agriculture.

La Direction générale de l'alimentation et la Direction générale de la santé et Santé publique France ont "confirmé le 15 juillet" le lien avec la consommation de saucisses sèches catalanes, nommées fuets, a également déclaré le ministère. Ces saucisses sont fabriquées par l'établissement espagnol Embutidos Caula SL.

Les souches détectées parmi les 45 cas de salmonelloses partagent les mêmes caractéristiques génétiques. Tous ont été identifiés entre le 24 juin et le 15 juillet. La Direction générale de l'alimentation, la Direction générale de la santé et Santé publique France ont alors procédé à un retrait-rappel dans les différentes enseignes concernées de tous les lots de fuets portant la marque de salubrité ES 10.01865/GE CE.

Rapporter les produits au point de vente

Plusieurs cas de contaminations liées aux saucisses sèches ont été constatés ces dernières années. En septembre 2020, un autre établissement espagnol avait été en lien avec l'identification de 18 cas de salmonelloses. Plus récemment, en novembre 2020, ce sont des lots de saucisses sèches et de rosettes tranchées fabriquées près de Lyon qui avaient été rappelées.

À lire aussi

Les personnes qui détiennent encore les produits concernés sont invitées à "ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés", alerte les autorités sanitaires. Les personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient des troubles gastro-intestinaux (diarrhée, vomissements) accompagnés de fièvre et de maux de tête sont encouragées à consulter un médecin en signalant leur consommation. En l'absence de symptômes dans les sept jours après la consommation des produits concernés, "il est inutile de s'inquiéter et de consulter un médecin", précise le ministère.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/