1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. "Quoi qu'il en coûte" : l'argent magique existe-t-il vraiment ?
2 min de lecture

"Quoi qu'il en coûte" : l'argent magique existe-t-il vraiment ?

PODCAST - François Lenglet se penche chaque semaine sur les mutations et évolutions qui bousculent notre société. Dans cet épisode, il s'intéresse à la question de l'"argent magique" réapparue avec la crise du Covid-19.

Des billets (illustration)
Des billets (illustration)
Saison 3 - 1. L'argent magique existe-t-il vraiment ?
17:10
François Lenglet - édité par Sylvain Zimmermann

Il n'y a pas si longtemps, l'idée que tout devait se payer était bien ancrée. Il fallait réduire la dette publique à tout prix. Mais la pandémie de Covid-19 a changé la donne. Le 12 mars 2020, lors d'une allocution télévisée, Emmanuel Macron a décliné son fameux "quoi qu’il en coûte".

"La santé n'a pas de prix. Le gouvernement mobilisera tous les moyens financiers nécessaires pour porter assistance, pour prendre en charge les malades, pour sauver des vies", a déclaré le président de la République.

Le "Quoi qu'il en coûte", c'est 424 milliards d’euros rien que pour la France, des milliers de milliards dépensés au plan mondial, le tout financé par les banques centrales du monde entier. Alors, pourquoi les pays se sont convertis à "l'argent magique" ? Tout simplement à cause du caractère exceptionnel et mondial de la crise du Covid.

Les risques de l'argent magique

Comment ça marche ? Les banques centrales émettent de la monnaie, sur leurs ordinateurs, et prêtent aux États. Elles fixent les taux d’intérêt à quasi zéro, de façon à ce que la charge de la dette soit faible. En fait, elles manipulent l'argent de façon à permettre aux États de dépenser. Passons en revue les risques de "l'argent magique". Tout d'abord, l'inflation. Elle commence à pointer le bout de son nez. Elle serait temporaire, selon les banques centrales. L'énergie ? En réalité on ne sait pas... Il y a une autre forme d’inflation : l'immobilier, très déstabilisante.

À lire aussi

L'argent magique a accru la valeur du capital, donc augmenté les inégalités. Lié à cela, le risque de perte de confiance dans la monnaie. C'est ce qu’on observe en pareilles circonstances. Et c’est d’autant plus vraisemblable qu’il y a des alternatives, les monnaies privées. Peut-être tout cela prépare-t-il l’effondrement des monnaies publiques ?

Le problème, c'est qu’on ne sait pas vraiment comment sortir de ces politiques de soutien à l’économie. L’histoire nous montre que cela finit toujours mal. De tout temps, les gouvernements ont voulu dépenser plus qu’ils n’ont. Nous sommes entrés en territoire inconnu avec "l’argent magique", car magie et économie ne font pas très bon ménage.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Hors-série Lenglet-Co : crise du coronavirus, un podcast hebdomadaire présenté par François Lenglet, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et des mutations économiques, en Europe et dans le monde. Le journaliste en profite aussi pour tordre le cou à de nombreuses idées reçues sur l'économie.

Si vous souhaitez poser des questions à François Lenglet, écrivez à temoins@rtl.fr.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/