1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : il faudra 20 ans pour rembourser "la dette Covid", selon Le Maire

Le ministre de l'Économie a expliqué que le gouvernement se fixe "20 années pour rembourser la dette Covid", tout en excluant une hausse des impôts.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire le 18 novembre 2020 à Paris
Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire le 18 novembre 2020 à Paris Crédit : Ludovic MARIN / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Les conséquences de la crise du coronavirus vont s'étaler dans le temps. Ce mercredi, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, a annoncé que le nouveau dispositif de soutien aux entreprises, qui prévoit de pouvoir indemniser à hauteur de 20% du chiffre d'affaires celles qui resteront fermées, coûtera 1,6 milliard d'euros par mois à l'État. 

Ce dispositif va donc creuser davantage la dette française. "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid", a indiqué Bruno Le Maire au micro de France Inter. Quant à l'inquiétude des Français sur les moyens de rembourser cette dette, le ministre a été catégorique : "Tant que je serais ministre des Finances, nous n'augmenterons pas les impôts de Français. Ce serait irresponsable et ça tuerait le croissance dans l'œuf". 

Bruno le Maire a donc insisté sur l'importance de relancer l'activité économique. À ce titre, il s'est dit "favorable à l'ouverture des commerces tous les dimanches jusqu'à Noël, c'est-à-dire si on compte ce weekend du 28-29 novembre, quatre dimanches (...) de rattrapage". Il a toutefois indiqué que cela devait se décider en concertation avec les organisations syndicales, car "travailler le dimanche ce n'est pas anodin, il faut qu'il y ait des compensations".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Économie Crise économique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants