1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Propriétaires : mon locataire ne paie plus le loyer, que faire ?
2 min de lecture

Propriétaires : mon locataire ne paie plus le loyer, que faire ?

PODCAST - Propriétaires, Maître Maryline Olivié vous explique comment vous y prendre si, d’aventures, un locataire ne paie plus le loyer qu'il vous doit.

Illustration locataires et propriétaires
Illustration locataires et propriétaires
Crédit : Arne Trautmann / EyeEm / Getty Images
LA RÈGLE D'OR - Propriétaire : que faire si mon locataire ne paie plus le loyer ?
02:57
Julien Courbet - édité par Thomas Pierre

Vous louez un appartement ou une maison à usage d’habitation. Or, il peut arriver que l'occupant de votre logement ne règle plus le loyer à échéance régulière. Que dit la loi ? L’article 24 de la Loi du 6 Juillet 1989 prévoit que "le défaut de paiement des loyers est un motif qui permet la mise en œuvre de la clause résolutoire du contrat de bail".

La "clause résolutoire", c’est la clause de votre contrat qui prévoit qu’en cas de manquement à une obligation contractuelle de l’une des parties, le contrat sera résilié de plein droit. Dans notre hypothèse, le manquement contractuel est le non-paiement du loyer.

Que faire ? Un propriétaire ne peut pas expulser lui-même un locataire qui ne paye plus son loyer. Il y a une procédure stricte et encadrée par la loi à suivre. Dès que vous constatez le retard de paiement, adressez une lettre recommandée avec accusé de réception à votre locataire en le mettant en demeure de régulariser le ou les loyers impayés et les charges.

Le cas de la colocation

Si celui-ci ne donne pas suite et ne régularise pas la situation dans les quinze jours, il convient que vous vous rapprochiez d’un huissier de justice qui délivrera un commandement de payer à votre locataire. Sans ce préalable obligatoire vous ne pourrez pas engager une procédure d’expulsion et de paiement des loyers.

À lire aussi

Enfin sachez qu’en cas de colocation d’un appartement ou d’une maison, vous pouvez anticiper la défaillance d’un des locataires en prévoyant une clause de solidarité dans le bail d’habitation. Ainsi, vous pourrez demander tout le loyer ou à l’un ou à l’autre dans son intégralité. Cette solidarité a été limitée à six mois.

La "règle d'or" chaque semaine en podcast

Auditeurs et abonnés au podcast de Ça peut vous arriver, découvrez désormais chaque semaine l’inimitable Règle d’or, avec les avocats qui interviennent chaque jour sur RTL et M6. Pour accéder chaque semaine à votre règle d'or, abonnez-vous au podcast de l'émission :

Abonnez-vous

>> Que dit la Loi ? Quels recours avez-vous et surtout quelles démarches devez-vous impérativement effectuer en cas de problème ? Nos ténors du barreau répondent concrètement aux questions que vous vous posez le plus et vous donnent des clés pour vous sortir de situations parfois compliquées.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/