1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Inflation : rénovation, isolation, poêles... Comment se chauffer sans se ruiner ?
4 min de lecture

Inflation : rénovation, isolation, poêles... Comment se chauffer sans se ruiner ?

À l'aube d'un hiver très tendu sur la thématique énergétique, de nombreux Français cherchent à tout prix à faire baisser leur facture. RTL vous donne ses conseils et vous aide dans votre choix.

Une facture (image d'illustration)
Une facture (image d'illustration)
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
VOTRE VIE - Rénovation, isolation, poêles... Comment faire pour se chauffer sans se ruiner ?
00:04:12
Armelle Levy - édité par Benoît Leroy

À l'heure où les coûts de l'énergie s'envolent, une question vous taraude très probablement, comme de nombreux autres foyers français : comment se chauffer cet hiver sans se ruiner ? Et pour cause, alors que l'automne est arrivé - officiellement - le 23 septembre dernier, les températures ont bel et bien baissé. RTL s'est donc penchée sur la question.

Tout d'abord, si vous avez des factures de chauffage élevées, généralement, ce n'est pas le chauffage le problème. En effet, la première chose à faire, c'est de vérifier l'isolation de votre maison, car vous avez certainement de la chaleur qui s'échappe de votre logement. Et pour cause, si vous changez de chaudière, vous allez continuerez à chauffer énormément, puisque la chaleur s'échappera toujours autant.

Il faut dire que 30% de la déperdition d'énergie se fait par le toit. Donc, si vous avez des combles perdus ou un grenier qui n'est pas utilisé, il faut l'isoler. Rien de plus simple, des entreprises proposent de souffler de la laine de verre. Durée de l'opération : 30 minutes, pour un budget de 1.000 à 2.000 euros, une fois les aides déduites. Vous pouvez aussi isoler les murs. Comptez environ 150 euros par mètre carré, avec les aides de l'État, le budget sera ramené à 70 €/m².

Rien qu'avec ces deux premières mesures, votre besoin en chauffage va être drastiquement réduit. Vous y gagnerez, financièrement, sur plusieurs années.

Gaz, bois, électricité...qui gagne le match ?

À lire aussi

Au-delà de la rénovation de votre logement, certaines énergies sont plus "performantes" que d'autres. Alors, entre électricité, gaz et fioul... Qui remporte la palme du système le moins cher ?

Pour ne plus rester dépendant des énergies fossiles et ne pas compter que sur ses radiateurs électriques, tournez vous vers les énergies renouvelables. Selon l'Ademe, l'agence chargée de la Transition écologique, si vous remplacez votre vieille chaudière à gaz, par une pompe à chaleur vous économiserez jusqu'à 1.500 euros par an. Et si vous remplacez votre chaudière à gaz, par une chaudière à bois ou granulé, vous pouvez espérer économiser environ 1.300 euros par an.

Pour ce qui est du chauffage d'appoint, si vous avez des radiateurs électriques dans la maison, vous pouvez compenser avec du bois, bien moins cher. Par ailleurs, vous pouvez opter pour les poêles à bois ou à granulé. Les économies sont loin d'être négligeables, puisque cela représente environ 750 euros, sur 12 mois. Vous pouvez, aussi, poser un insert dans la cheminée et, ainsi, passer de 70 à 30% de déperdition d'énergie.

Côté budget, cela reste une somme, mais une fois les aides déduites, comptez environ 3.000 euros de reste à charge pour l'installation d'une pompe à chaleur, si vous figurez parmi les foyers les plus modestes. Les plus aisés, eux, en auront pour 12.000 euros, au maximum.

Des aides financières pour alléger la facture

Pour les travaux d'isolation ou de chauffage, trois aides cumulables - sans dépasser un plafond fixé par l'État - existent. L'idée étant, en effet, de ne pas financer l'intégralité du chantier. 

D'abord, il y a le C2E - pour Certificat d'Économie d'Énergie. Il s'agit, du côté consommateur, des primes proposées par Leclerc, Carrefour , Auchan, Engie, Total, EDF et bien d'autres entreprises. Celles-ci devant compenser leurs activités polluantes en distribuant des certificats d'économie d'énergie. Tout le monde a droit aux C2E, quel que soit vos revenus. Les montants sont majorés si vous figurez parmi les Français les plus modestes : cela peut aller jusqu'à 4.000 euros pour remplacer sa chaudière au fioul.

Ensuite, il y a la très connue "Ma Prime Rénov". Dans ce cas, le montant de l'aide dépend du type de travaux, du nombre de personnes dans la maison et de vos revenus. Cela peut atteindre les 11.000 euros pour une chaudière à granulé. Jusqu'à la fin de l'année 2022, cette aide est boostée avec un bonus de 1.000 euros. Rien ne permet de dire que ce "bonus" sera maintenu le 1er janvier 2023.

Enfin, la dernière possibilité : c'est l'éco-prêt à taux zéro. Il peut permettre d'obtenir entre 15.000 et 50.000 euros, remboursables sur une période de 3 à 15 ans. Cela vous permet d'avancer l'argent, car les aides arrivent généralement entre un et trois mois après les travaux.

Attention aux arnaques, encore nombreuses...

La fameuse "isolation à un euro" qui avait été, à de multiples reprises, dévoyée n'existe plus depuis 2021. Alors, si un professionnel vous la propose encore, c'est une arnaque. De la même façon, le démarchage en porte-à-porte ou par téléphone pour destravaux de rénovation énergétique est interdit par la loi. Fuyez donc les éventuels démarcheurs qui vous appellent ou qui se présentent chez vous.

Dernier point, ne signez jamais un devis sans en avoir demandé d'autres à plusieurs sociétés.. Par ailleurs, avant de signer, n'hésitez pas à aller sur le site du gouvernement (france-renov.gouv.fr), qui répertorie la liste des conseillers France Rénov les plus proches de chez vous, en mettant le code postal. Ils peuvent vous aider à comprendre les devis et, surtout, vous dire les aides auxquelles vous avez droit. Ces conseillers peuvent, enfin, vous aider à trouver un professionnel "reconnu garant de l'environnement" (RGE), pour faire les travaux.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info