3 min de lecture Taïwan

Pénurie de puces : la fabrication de plus de 600.000 voitures en danger

ÉDITO - En raison d'une pénurie mondiale de puces électroniques, tous les constructeurs automobiles mettent à l'arrêt leurs usines.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Pénurie de puces : la fabrication de plus de 600.000 voitures en danger Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Marie Gingault

Les constructeurs automobiles mettent à l'arrêt leurs usines dans le monde entier, faute d'un composant essentiel. En effet, il manque des composants électroniques, ou circuits intégrés, pour lesquels la pénurie est désormais planétaire. 

Renault arrête ainsi l'usine de Sandouville, en France, une autre au Maroc, PSA a fermé l'usine Opel d'Eisenach, en Allemagne et de Saragosse en Espagne. Nissan, Honda, Ford, Daimler, qui fabrique les Mercedes et Volkswagen, connaissent tous la même mésaventure. La production mondiale de véhicules pourrait être amputée d'un million et demi sur le premier semestre 2021, sur 50 millions produits habituellement.
 
En effet, il y a de plus en plus de puces dans nos voitures. Avec l'automatisation croissante et le développement des systèmes d'aide à la conduite, qui ont amélioré la sécurité. Les nouvelles voitures sont plus sophistiquées qu'un avion, du point de vue électronique. Ce manque de puces s'explique ainsi par un boom extraordinaire de la demande, à cause de la consommation féroce de micro-ordinateurs depuis le début de l'épidémie, c'est le développement du télétravail. 

Idem pour les serveurs, massivement développés cette année avec l'essor des réunions à distance et du stockage de données. Toutes ces machines consomment énormément de micro chips. Sans oublier le démarrage de la 5G, qui a également tiré sur les réserves, et le lancement d'un nouvel IPhone, qui crée toujours un appel d'air. Or, l'industrie automobile paye ses composants moins chers que la téléphonie, parce qu'elle serre ses coûts davantage. Elle est donc contrainte de prendre la file d'attente. Là où il y avait 8 à 12 semaines pour la livraison, c'est aujourd'hui 26 à 40, un an même pour certains produits.

Taïwan, l'île des convoitises

Le premier producteur mondial, c'est une île de 25 millions d'habitants au large de la Chine, indépendante et démocratique : Taïwan, anciennement Formose. Il y a notamment le géant TSMC, qui possède une expertise sans pareille pour la production et pour la découpe de circuits intégrés de très petite taille. C'est par exemple le seul industriel au monde à être parvenu à fabriquer des pièces inférieures à 10 nanomètres. 

À lire aussi
stationnement
Paris : la mairie prévoit la suppression de 70.000 places de parking

Un nanomètre, c'est un millionième de millimètre. Même une entreprise très avancée comme l'américain Intel n'a pas réussi, pas plus que la Chine, à qui l'on refuse de vendre les machines ultra-complexes qui permettraient de le faire, pour raison de sécurité défense. Taïwan possède donc une expertise unique au monde sur un produit qui est devenu critique pour l'activité mondiale, à cause du poids croissant qu'occupent l'électronique et le numérique. Du coup, cette petite île indépendante représente maintenant un enjeu géopolitique considérable.

La Chine considère que l'île lui appartient, pour des raisons historiques et stratégiques, et refuse de reconnaître le gouvernement qui y est en place. Au contraire, les États-Unis le protègent, et lui vendent d'ailleurs des armes pour se protéger de Pékin. Il y a quelques jours, la Chine a simulé l'attaque d'un porte-avion américain au large de Taïwan, pour lancer un avertissement à la nouvelle administration américaine. Taiwan est devenu le point névralgique de la rivalité entre la Chine et les États-Unis. Parce que c'est là qu'est produit l'or blanc, ces composants électroniques dont nous sommes devenus si dépendants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Taïwan Électronique Constructeur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants