1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les infos de 8h - SNCF : les voyageurs constatent une explosion du prix des billets
2 min de lecture

Les infos de 8h - SNCF : les voyageurs constatent une explosion du prix des billets

Un aller simple Paris-Nice à 250 euros, un aller-retour Paris-Nantes à 215 euros… Le tarif des billets de train connait une forte hausse dernièrement.

Des voyageurs masqués marchent vers leur train dans le hall des départs de la gare de Lyon à Paris, le 18 décembre 2020, à la veille du début de la période des fêtes. (Illustration)
Des voyageurs masqués marchent vers leur train dans le hall des départs de la gare de Lyon à Paris, le 18 décembre 2020, à la veille du début de la période des fêtes. (Illustration)
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Les infos de 8h - SNCF : les voyageurs constatent une explosion du prix des billets
00:12:34
Le journal RTL de 8h du 28 mai 2022
00:12:34
Nerissa Hemani - édité par Nicolas Barreiro

Vous l'avez sûrement constaté, voyager en train est devenu hors de prix. L'Insee affirme que le tarif des billets a augmenté de 15% sur les trois derniers mois alors que la SNCF conteste et évoque une baisse de 7% en un an. Certains internautes ont pointé du doigt un aller simple entre Paris et Nice à 250 euros ou encore un aller-retour Paris-Nantes à 215 euros. 

Sur le tableau d'affichage des trains de la gare de Lyon, à Paris, Maria jette un rapide coup d'œil à sa correspondance. Elle tient dans la main trois billets, un pour elle et et deux pour ses enfants. "Je fais un trajet Londres-Paris, Paris-Lyon, Lyon-Marseille et Marseille-Saint Raphaël. Ça fait 1.200 euros. C'est long et c'est cher et surtout c'est assez complexe, ce n'est pas assez bien desservi pour le prix qu'on paie. Peut-être que l'avion aurait été plus polluant mais moins cher", déplore-t-elle. 

Pour payer moins cher, certains ne prennent que des trains low cost. Un Ouigo est annoncé en direction de Lyon, une retraitée s'avance. "À l'aller, j'ai payé 27 euros et il y a des billets à 150 euros. Je trouve que vraiment c'est incohérent. En plus, je trouve qu'une carte de réduction payante ce n'est pas normal donc par principe je ne la prends pas", dit-elle. Mais pour ces jeunes étudiants, sans carte de réduction il serait impossible de prendre le train. "Je m'arrange pour prendre mes trains la semaine. Il faut un peu de stratégie parce que le vendredi soir ou le dimanche soir, ça peut être cher. Ça peut monter jusqu'à 120 balles un ticket donc si on ne s'arrange pas pour prendre à l'avance, c'est très cher". C'est pourquoi, pour les petits trajets, ils choisissent le covoiturage.

À écouter également dans ce journal

Violences sexuelles - Après la mise en examen du PDG d'Assu 2000 pour viols, un ancien salarié de l'entreprise s'est livré auprès de RTL. Il qualifie une culture d'entreprise "de club d'hommes" avec des propos souvent déplacés sur les femmes.

À lire aussi

États-Unis - Donald Trump a appelé vendredi à "armer les citoyens" pour combattre le "mal dans notre société", à l'origine selon lui de la tuerie dans une école primaire au Texas.

Ligue des champions - Le Real Madrid affronte Liverpool ce soir au Stade de France. Une finale entre deux clubs historiques qui ont marqué cette compétition.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/