1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. SNCF : quels sont les avantages de la nouvelle offre "Ouigo Train Classique" ?
2 min de lecture

SNCF : quels sont les avantages de la nouvelle offre "Ouigo Train Classique" ?

Ce 11 avril, la SNCF a lancé des trains lents sous la marque Ouigo pour les trajets Paris-Lyon et Paris-Nantes.

Un "Ouigo Train Classique" présenté ce 11 avril par la SNCF
Un "Ouigo Train Classique" présenté ce 11 avril par la SNCF
Crédit : Eric PIERMONT / AFP
Capucine Trollion & AFP

Voyager à petits prix dans des trains "vintages", c'est la nouvelle offre de la SNCF. Ce 11 avril, sous la marque Ouigo, des trains classiques relativement lents pour les trajets Paris-Lyon et Paris-Nantes ont été mis en service par la SNCF.

Ces "Ouigo Train Classique" emploient des vieilles voitures des trains Corail rafraîchies, peintes en rose avec un peu de bleu, à l'inverse de l'identité visuelle des Ouigo rapides. Quelques voitures possèdent des prises électriques, certains sièges ont été changés pour plus de confort et il n'y a pas de WiFi

"Il y a un petit côté vintage qui nous va bien et qui plaît aux voyageurs", explique Alain Krakovitch, directeur de TGV-Intercités. "On ira plus loin dans la rénovation intérieure si on continue l'expérience", ajoute Stéphane Blandin, directeur du développement d'Oslo, la filiale de l'entreprise publique qui exploite le nouveau service.

Les billets sont à la vente uniquement sur Internet

Ces nouveaux trains arriveront dans les gares desservies par les TGV comme Lyon Perrache, Angers, Mâcon ou encore Nantes. Pour le moment, sont proposés deux allers-retours quotidiens entre Paris (Austerlitz ou Bercy) et Lyon-Perrache, qui prennent entre 4h45 et 5h15. Les trains feront des arrêts à Villeneuve-Saint-Georges dès juin prochain et s'arrêtent déjà à Melun, Dijon, Chalon-sur-Saône et Mâcon.

À écouter aussi


Pour rallier Paris-Austerlitz à Nantes, avec trois allers-retours par jour, il faudra compter entre 3h30 et 4h15, avec des arrêts dans plusieurs gares dont Juvisy, Massy-Palaiseau, Versailles-Chantiers, Chartres. 

Comme pour les billets Ouigo rapides, les billets de "Ouigo Train Classique" seront en vente uniquement sur Internet, avec des prix fixes entre 10 et 30 euros, 5 euros pour les enfants, avec des options pour les bagages et les vélos.

"Notre travail, c'est d'aller chercher des voyageurs qui aujourd'hui prennent la voiture ou l'autocar", annonce Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, visant les FlixBus, BlaBlaCar et autres voitures individuelles.

Une manifestation de cheminots ce 11 avril contre cette nouvelle offre

Ce 11 avril au matin, quelques centaines de cheminots se sont rassemblés à Paris-Austerlitz, à l'appel de SUD-Rail et de la CFDT. Ils ont protesté contre l'exploitation de ces nouvelles liaisons par une filiale, où la direction demande plus de polyvalence aux employés pour faire baisser les coûts. 

Après avoir "salué bruyamment", l'arrivée du premier Ouigo Train Classique qui arrivait de Lyon en gare de Paris Austerlitz, des militants de SUD-Rail ont envahi de force le quai d'où devait partir un autre Ouigo Train Classique en direction de Nantes. Le train a été retardé pendant une heure. La police avait fait usage de gaz lacrymogènes contre les militants.

"On dit oui à plus de trains, mais la direction fait le choix de les produire par des filiales", a regretté Thomas Cavel, secrétaire général de la CFDT-Cheminots, dénonçant "du moins-disant sur les conditions sociales". 

"Ce qui va leur être appliqué (aux employés d'Oslo), c'est l'accord de branche pour l'organisation du travail. Ce qui va les amener à travailler 15 à 20 jours de plus par an", a critiqué de son côté Erik Meyer, secrétaire fédéral de SUD-Rail. "Notre mot d'ordre, c'est de dire que la filialisation est une trahison !"

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/