1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. SNCF : où en est-on des liaisons de nuit ?
2 min de lecture

SNCF : où en est-on des liaisons de nuit ?

Les trains de nuit font leur grand retour notamment avec l'ouverture d'une ligne TGV reliant Paris à Berlin d'ici fin 2023.

La Gare Montparnasse à Paris, d'où part la plupart des trains en direction de l'axe Atlantique
La Gare Montparnasse à Paris, d'où part la plupart des trains en direction de l'axe Atlantique
Crédit : Marie Magnin / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Charlène Slowik & AFP

Le voyage en train a encore de beaux jours devant lui. La SNCF annoncé le 24 mai, la création d'une nouvelle ligne ferroviaire qui verra le jour à la fin de l'année 2023. Il s'agit d'un TGV reliant Paris à Berlin (Allemagne). Cela fait suite à un accord entre la SNCF et la Deutsche Bahn, l'entreprise ferroviaire publique allemande.

"Ça fait sens parce qu'on constate que les gens acceptent de faire des trajets de plus en plus longs. Il y a vraiment des gens qui sont prêts à rester cinq heures, six heures, sept heures dans un train", a expliqué le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou. En l'occurrence, Paris-Berlin, c'est sept heures", poursuit-il. "Il y a quelques années, on trouvait ça un peu long et on craignait de n'avoir personne. Il y a de plus en plus de gens pour qui ça ne pose pas de problème, tant mieux !", a-t-il lancé, soulignant, que "prendre le train, c'est une façon de réconcilier la mobilité et la protection de la nature".

Pour commencer, un aller-retour par jour se fera sur cette liaison qui passera par Francfort. À cela viendra s'ajouter une liaison de train de nuit entre les deux capitales qui doit être exploitée par les chemins de fer autrichiens ÖBB, en coopération avec la SNCF et la Deutsche Bahn, également à partir de fin 2023.

Des nouvelles lignes de nuit à l'horizon 2030

"Ça sera en même temps, le train de nuit et le train de jour. On aura le choix en fonction des goûts", a résumé Jean-Pierre Farandou. D'ailleurs, d'autres liaisons de trains de nuit devraient ainsi être relancées. 

À lire aussi

Jean Castex a ainsi promis, en janvier dernier, la réouverture de la ligne ferroviaire de nuit reliant Paris à Aurillac, d'ici deux ans soit avant décembre 2023. Selon les informations du Figaro, l'ex secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, souhaite que le réseau de nuit soit doté d’une dizaine de lignes à l’horizon 2030. Les nouvelles lignes s’articuleraient autour de quatre grands axes : Bordeaux-Marseille, Dijon-Marseille, Tours-Lyon via l'Île-de-France, et Paris-Toulouse.

Mais il faudra attendre au moins jusqu'en 2025 pour pouvoir voyager sur ces lignes "compte tenu des travaux importants à réaliser sur le réseau", avait précisé Jean-Baptiste Djebbari. En attendant, les voyageurs peuvent prendre place à bord des trains de nuits existants comme le Paris-Vienne, relancé en décembre 2021.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.