1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les infos de 8h - Les compagnies aériennes sommées de rembourser les voyageurs lésés
2 min de lecture

Les infos de 8h - Les compagnies aériennes sommées de rembourser les voyageurs lésés

Les compagnies aériennes proposent des avoirs aux voyageurs dont le billet a été annulé pour cause de coronavirus. Mais la réglementation leur impose un remboursement complet.

La compagnie lowcost EasyJet (image d'illustration)
La compagnie lowcost EasyJet (image d'illustration)
Crédit : AFP / FABRICE COFFRINI
Les infos de 8h - Les compagnies aériennes sommées de rembourser les voyageurs lésés
00:11:29
Marie Guerrier - édité par Nicolas Scheffer

Air France est mise en demeure par l'UFC-Que choisir, tout comme la compagnie allemande Lufthansa ou Emirates et Easyjet... L'association de consommateurs donne 15 jours aux compagnies pour rembourser aux clients les billets annulés en raison de l'épidémie, ce que prévoit la réglementation européenne.

Les entreprises ne peuvent pas s'en tenir à proposer des avoirs. "La réglementation est un véritable paillasson que tout le monde piétine : les compagnies comme le gouvernement. Le secrétaire d'État aux transports incite les consommateurs à accepter un avoir. Mais ce bout de papier n'a pas beaucoup de valeur puisque si la compagnie disparaît, cet avoir va s'envoler en fumée", s'exclame Alain Bazot, le président de l'association de consommateurs. 

"Autant, il y a 16 compagnies en France qui jouent le jeu et qui remboursent, autant, les autres gagnent du temps", poursuit-il. Si dans 15 jours les compagnies n'ont pas changées leurs règles commerciales, l'UFC menace un procès avec une action de groupe des centaines de milliers de consommateurs lésés.

À écouter également dans ce journal

Économie - Bruno Le Maire a révélé que sept milliards d'euros de prêts bancaires seraient accordés à Air France. Ces prêts se décomposeront en 4 milliards de prêts bancaires garantis à 90% par l'État et 3 milliards de prêt direct de l'État.

À écouter aussi

Mexique - Au Mexique, des denrées de première nécessité estampillées El Chapo sont distribuées aux personnes fragiles. Mais cette générosité n'a qu'une seule vocation : faire la promotion de sa personne et s'imposer comme indispensable.

États-Unis Donald Trump s'est demandé si s'injecter de l'eau de Javel ne pourrait pas être une solution pour lutter contre le coronavirus. Après le tollé provoqué par ces propos, le chef de l'État a assuré que ses propos étaient "sarcastiques".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.