1 min de lecture Police

Calvados : un appel à la retenue des policiers pendant le ramadan

Une note interne sème le trouble au sein de la police nationale. Elle appelle les forces de l'ordre du Calvados à intervenir uniquement en cas "d'atteinte aux personnes ou atteintes graves au biens" pendant le ramadan.

Un commissariat de police (Illustration).
Un commissariat de police (Illustration). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Une note interne sème le trouble au sein de la police nationale. Un télégramme  de la direction du département le 24 avril appelle les policiers du Calvados à intervenir uniquement en cas "d'atteinte aux personnes ou atteintes graves au biens" pendant le ramadan.

"Il n'y a pas lieu d'intervenir dans les quartier à forte concentration de population suivant le ramadan, pour relever un tapage, contrôler un groupement de personnes rassemblées après le coucher du soleil pour s'alimenter", peut-on lire dans le document, d'après les informations du Parisien confirmées par l'AFP.

Cette consigne a pour objectif "d'éviter qu'un manquement aux règles de confinement ne dégénère et provoque un trouble supérieur de violences urbaines", ajoute la note. "Le contrôle par les forces de l'ordre du bon respect du confinement doit être assuré partout et à chaque instant sur tout le territoire", a répondu une source ministérielle à l'AFP.

La note provoque le trouble alors que des tensions ont émaillé les Hauts-de-Seine, à partir du 21 avril après un accident de moto à Villeneuve-la-Garenne impliquant la police. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a condamné les violences et fait savoir que la police intervient systématiquement. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Calvados Christophe Castaner
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants