1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : le remboursement des billets d'avion est-il obligatoire ?
1 min de lecture

Coronavirus : le remboursement des billets d'avion est-il obligatoire ?

ÉCLAIRAGE - Des millions de Français ont renoncé à partir en vacances. Ceux qui avaient déjà réservé leurs billets d'avion vont devoir se battre pour obtenir un remboursement.

Billets d'avion (Illustration).
Billets d'avion (Illustration).
Coronavirus : les compagnies aériennes doivent-elles rembourser les billets ?
14:47
Yves Calvi

Les Français se posent beaucoup de questions sur leurs vacances d'été. Vont-ils pouvoir partir ? Et où ? L'incertitude sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus et la communication de gouvernement sur la question n'aident pas. Plus de 6 millions de Français auraient déjà renoncé à partir en vacances.

Le secteur du tourisme va grandement en souffrir : 40 milliards d'euros de perte et 150.000 emplois directs et indirects touchés. "Mais ça pourrait être encore plus dramatique si on n'a pas plus de visibilité sur le démarrage de la saison touristique", souligne Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme.

De nombreux voyageurs, notamment ceux qui ont réservé une destination à l'étranger, ont peur de perdre de l'argent et ont déjà fait les démarches pour annuler leurs billets d'avions. Et beaucoup ont reçu cette réponse : avoir valable plusieurs mois et non remboursement.

Bien souvent, aussi, compagnies aériennes et agences de voyage se renvoient la balle. Mais la réglementation européenne est pourtant très claire à ce sujet.

Imposer un avoir est illégal

À lire aussi

"L'association UFC que choisir a été alerté par des milliers de passagers et a mis en demeure 57 compagnies aériennes qui proposent un avoir valable plusieurs mois et non un remboursement. Beaucoup de voyageurs ne savent pas qu'ils ont le choix. Le contraire est hors la loi", souligne ainsi Arnaud Tousch, journaliste au service économie de RTL.

Il ajoute même : "La réglementation européenne prévoit, en cas d'annulation de vol, que la compagnie aérienne est tenue de proposer un remboursement du billet, dans un délai de 7 jours, au prix auquel il a été acheté."

Les voyageurs déçus ne devraient donc, en théorie, pas perdre d'argent sur les billets d'avion. Sur le reste des réservations (hôtels, activités…), c'est une autre paire de manches.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/