1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les infos de 7 h - Confinement : les chocolatiers s'attendent à une année difficile
2 min de lecture

Les infos de 7 h - Confinement : les chocolatiers s'attendent à une année difficile

Les chocolats de Pâques seront secondaires pendant le confinement, un coup dur pour les chocolatiers qui anticipent déjà un manque à gagner de la moitié de leur chiffre d'affaire.

Des œufs de Pâques en chocolat, par le chocolatier français Colas, le 22 avril 2011 à Paris.
Des œufs de Pâques en chocolat, par le chocolatier français Colas, le 22 avril 2011 à Paris.
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Les infos de 7 h - Confinement : les chocolatiers s'attendent à une année difficile
12:07
Le journal de 7h du 12 avril 2020
12:07
Antoine Decarne - édité par Nicolas Scheffer

Le chocolat est sans doute le meilleur remède pour se remonter le moral face au confinement. Mais les Français en mangeront sans doute beaucoup moins. Résultat : coup dur pour les artisans contraints de s'adapter. 

À Bailleul, dans le Nord, la vitrine garnie des Arts sucrés, des clients retirent leur commande. Des gourmandises préparées de longues dates par le chocolatier. "Juste après la Saint-Valentin, on a pour habitude de commencer à préparer les chocolats pour Pâques. On avait 80 % de la production qui était déjà faite. Mais je pense qu'on fera 50 % de chiffre d'affaire en moins uniquement pour la période de Pâques", explique Mickaël Brassart. 

Alors il a tout fait pour limiter la casse. Fermé au début du confinement du confinement, il a pu rouvrir son magasin et lancer un site internet en une semaine. Il s'est même associé à un traiteur pour assurer un service de livraison à emporter. "Il fait des plats quotidien et là pour Pâques, il avait élaboré un menu. Il s'est dit qu'il pourrait distribuer des chocolats qui ont déjà été faits. C'est un échange de synergies qui font qu'on peut aller dans le bon sens", assure le chocolatier.

À Lille, la société Encuentro fabrique du chocolats pour les épiceries fines. Mais 95 % ont stoppées leur commandes alors le patron Antoine Maschi pense déjà à l'avenir. "On est habitué à avoir des mois difficiles, notamment juillet et août. On est en train de se préparer pour redémarrer sur les chapeaux de roue, mais fin septembre", assure-t-il.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Gouvernement - 38% des Français font confiance au gouvernement d'Édouard Philippe pour gérer et combattre l'épidémie de nouveau coronavirus. C'est 6 points de moins par rapport à la précédente vague. 45 % des sondés pensent que l'exécutif aide efficacement les entreprises contre le choc économique.

Confinement - Emmanuel Macron doit s'exprimer lundi 13 avril, vers 20 heures. Il annoncera la prolongation du confinement, mais la question est de savoir jusqu'à quand. Le confinement pourrait durer jusqu'à la mi-mai, pour soulager les établissements de santé.

Animaux - La SPA et d'autres refuges animaliers pourront accueillir du public pour adopter des animaux de compagnie. Certains redoutent que cette possibilité encourage les famille à abandonner leurs chiens ou leurs chats.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/