1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les infos de 6h30 - Confinement : Amazon, grand gagnant des annonces de Castex ?
2 min de lecture

Les infos de 6h30 - Confinement : Amazon, grand gagnant des annonces de Castex ?

Interrogé sur l'éventuelle réouverture des commerces "non-essentiels" pour le reste du confinement, le Premier ministre Jean Castex a affiché sa fermeté, dimanche soir.

Des colis Amazon (illustration)
Des colis Amazon (illustration)
Crédit : Philippe HUGUEN / AFP
Les infos de 6h30 - Confinement : Amazon, grand gagnant des annonces de Castex ?
07:46
Le journal RTL de 6h30 du 02 novembre 2020
07:46
Pierre COLLAS - édité par Venantia Petillault

Jean Castex a douché les espoirs des petits commerces : ils devront rester fermés pendant le confinement. "Nous ne reviendrons pas sur les mesures annoncées", a prévenu hier soir le Premier ministre à la télévision. En contrepartie, les grandes surfaces ne pourront pas vendre les produits considérés comme non essentiels. 


Les rayons devront être fermés à partir de demain, tout cela pour éviter toute concurrence déloyale. Malgré tout certains élus persistent et signent, comme la maire de Montauban, Brigitte Barèges, elle encourage ses petits commerces à ouvrir et paiera les amendes s'il le faut parce que dans ce contexte, Amazon risque de se tailler la part du lion. De son côté Jean Castex encourage les Français à boycotter Amazon durant cette période.

"Amazon sur le début d'année a multiplié par trois son bénéfice, donc la concurrence va continuer au moins sur ce plan. Ce serait beaucoup plus raisonnable de laisser les petits commerces ouvrir en augmentant s'il le faut les protocoles sanitaires, ce n'est certainement pas dans ces commerces que l'on a des clusters. J'ai déjà dit que s'ils avaient des amendes, la ville les accompagnera pour les payer", assure la maire de Montauban.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé dimanche soir qu’il s’était placé en quarantaine après avoir été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19.

À lire aussi

Samuel Paty - Le jour de la rentrée des classes, le 2 novembre, sera marqué par un hommage à Samuel Paty dans tous les établissements scolaires. 

Attentat à Nice - Deux hommes âgés de 25 et 63 ans ont été interpellés à Grasse, portant à six le nombre de personnes placées en garde à vue dans l'enquête sur l'attaque mortelle au couteau dans la basilique de Nice.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/