2 min de lecture Études

Confinement : 71% des Français prêts à rester confinés jusqu’à la fin de l’année

VU DANS LA PRESSE - 7 Français sur 10 sont prêts à rester confinés pendant les fêtes de fin d’année. D'après un sondage, l’inquiétude face aux risques sanitaires et aux répercussions économiques est en hausse.

Un couple devant une librairie fermée à Paris pendant le confinement, le 30 octobre 2020.
Un couple devant une librairie fermée à Paris pendant le confinement, le 30 octobre 2020. Crédit : Alain JOCARD / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Une écrasante majorité de Français sont prêts à sacrifier Noël et le Réveillon de la saint-Sylvestre : d’après "un baromètre des deux crises No Com - Le Parisien", 71% des sondés acceptent d’être confinés jusqu’à la fin de l’année

Pierre Giacometti, cofondateur du cabinet No Com, explique que si les populations ont "parfaitement intégré le fait qu'on traversait une crise sanitaire grave et longue", les répercussions économiques suscitent de plus en plus d’inquiétude. De fait, 48% des personnes interrogées redoutent les impacts économiques de la crise sanitaire. 

"La peur du virus est en train de rejoindre celle de perdre son emploi", estime Pierre Giacometti, qui précise que la pandémie inquiète en particulier les populations des communes rurales. "Paradoxalement, c'est parmi les habitants de communes rurales, qu'on redoute le plus le virus : 62% de leurs habitants en ont peur contre seulement 55% de ceux qui résident en Île-de-France", détaille l’analyste. 

Un "clivage" entre les jeunes et les plus âgés

Par ailleurs, ce baromètre met en lumière un "clivage entre les jeunes et les seniors" : un phénomène "nouveau" qui rappelle que "les plus âgés sont nettement plus préoccupés par le risque sanitaire que les jeunes", note M. Giacometti. La crise sanitaire du coronavirus fait émerger une "génération sacrifiée", des jeunes préoccupés par leur avenir professionnels "qui redoutent de décrocher du marché du travail ou de ne pas pouvoir y entrer". 

À lire aussi
confinement
Les infos de 6h30 - Coronavirus : quelle est la situation dans les 20 départements en sursis ?

Si la plupart des Français se résignent au reconfinement, il existe toutefois "des poches de résistance". "Chez les moins de 25 ans, l'éventualité de son prolongement durant les fêtes de fin d'année passe plus difficilement : 39% ne veulent pas en entendre parler", rapporte le cofondateur du cabinet No Com. Dans la région parisienne, "ce taux atteint 35% et chez les commerçants, il est de 36% et de 37% parmi les catégories populaires", souligne-t-il.

Toujours est-il que les Français se montrent en général plus préoccupés par les risques épidémiques : 63% des sondés préfèrent "un excès de précautions sanitaires pour protéger la santé de tous" à "un retour rapide à la vie normale pour protéger l’économie et le niveau de vie" (contre 55 % fin mai dernier). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Études Sondage Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants