1 min de lecture Transports

Les infos de 12h30 - Coronavirus : la pandémie pourrait coûter 5 milliards d'euros à la SNCF

Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, a estimé ce mercredi à 5 milliards d'euros les pertes cette année.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
RTL Midi du 02 décembre 2020 Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par William Vuillez

Quoi qu'il arrive il y aura des trains à Noël, mais la pandémie va coûter cher à la SNCF. Elle pourrait perdre près de 5 milliards d'euros cette année, estime son PDG, Jean-Pierre Farandou. "En effet, les tensions économiques restent fortes", a-t-il dit ce mercredi 2 décembre.

"Juste avant l’annonce du second confinement fin octobre, nous étions déjà à 5 milliards d’euros de pertes de décalage par rapport au chiffre d’affaires attendu. On le sait bien, la situation va encore se dégrader avec le deuxième confinement et la réduction du trafic pour la fin de l’année", a-t-il ajouté. 

"Je le redis, il n’y a pas de pronostics encore sur la hauteur des pertes à laquelle nous allons terminer", poursuit-il. Le PDG de la SNCF "ne valide aucun chiffre à ce stade, mais on voit que c'est beaucoup. L’impact économique sera rude pour cette année et préoccupant l’année prochaine", a-t-il déclaré. 

À écouter également dans ce journal

Royaume-Uni - Le vaccin contre la Covid-19 produit par Pfizer et BioNTech a été autorisé au Royaume-Uni, a confirmé ce mercredi 2 décembre un porte-parole du gouvernement. LEs personnes les plus vulnérables seront vaccinées en premier. 

À lire aussi
transports
RATP : les syndicats appellent à la grève jeudi sur les RER A et B

Lieux de culte - Le Premier ministre Jean Castex a proposé mercredi d'assouplir à "6 m2 par fidèle" la jauge sanitaire du nombre de personnes autorisées à assister aux cérémonies religieuses, contre 30 personnes maximum actuellement.

Brexit - Le négociateur en chef de l'UE avec le Royaume-Uni, Michel Barnier, a affirmé mercredi aux États membres, qu'un accord commercial avec Londres restait toujours incertain. C'est la pêche de huit pays européens qui est menacée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Société SNCF
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants