2 min de lecture Julien Courbet

Immobilier : à Marseille, sa maison est squattée depuis deux ans !

Monique possède une maison héritée de ses parents. En 2018, elle est contrainte de la vendre. Mais les acheteurs qui viennent la visiter rebroussent chemin, car des squatteurs se sont installés dans le domicile. Depuis, c’est un long combat pour récupérer ce bien...

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
A Marseille, sa maison est squattée ! Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet et Thibaud Chaboche

Monique est propriétaire avec son frère et sa sœur d’une maison à Marseille, héritée de leurs parents. C’est la maison de leur enfance, et Monique y conserve tous ses souvenirs de jeunesse. Mais il y a deux ans, elle n'a d’autre choix que de la vendre. 

Le 26 octobre 2018, elle la fait visiter. Les visiteurs sont intéressés. Ils repassent la voir deux jours après, mais constatent avec effroi que des gens s’y sont installés entre temps ! Sept personnes ont forcé la serrure et vivent là en toute impunité. Monique prévient immédiatement les services de police, mais ils refusent d’intervenir, car toutes les équipes sont mobilisées pour le match OM-PSG, qui a lieu le soir même. 

Monique dépose une simple main courante et on lui demande de revenir trois jours plus tard. Mais quand elle se présente pour porter plainte le 31 octobre, elle apprend que puisque le délai légal de 48 heures est dépassé, il n’y a plus rien à faire, les squatteurs ne peuvent pas être délogés sans arrêté d’expulsion... 

Un arrêté d'expulsion délivré il y a un an

Abasourdie par la nouvelle, Monique se lance alors dans une longue et coûteuse procédure judiciaire et obtient un arrêté d’expulsion le 12 septembre 2019. Cet arrêté est immédiatement notifié par huissier de justice aux squatteurs et à la préfecture. Or, un an plus tard, malgré les relances envoyées par l’huissier au préfet tous les deux mois, les squatteurs sont toujours là. 

À lire aussi
Julien Courbet Julien Courbet
Voiture en leasing : il est fiché à la Banque de France après plusieurs malentendus

Pour Monique, le bilan est lourd. Elle n’a pas vu vendre la maison, ce qui constitue un gros préjudice financier. Mais en plus, les squatteurs n’ont fait que dégrader la maison dont le jardin est devenu une décharge à ciel ouvert, où les rats se baladent. Les voisins se plaignent, auprès de Monique, des nuisances occasionnées par ces squatteurs qui, en plus, se livreraient à des trafics en tout genre, avec des chargements et déchargements incessants de camions, et de nombreux véhicules présents sur le terrain.

Pour couronner le tout, Monique continue, en tant que bonne citoyenne, à payer la taxe foncière de cette maison. Monique, épuisée moralement, a contacté Julien Courbet et l'équipe de "Ça peut vous arriver". Elle espère obtenir enfin l’expulsion des squatteurs, et si possible une prise en charge du préjudice. 

Un amendement "anti-squat" déposé

Pour lutter contre ces squatteurs, un amendement "anti-squat" a été déposé par le député Guillaume Kasbarian (La République En Marche), et est soutenu par le gouvernement dans le cadre du projet de loi ASAP (Accélération et Simplification de l'Action Publique). Le texte est actuellement en examen à l'Assemblée nationale.    


Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Julien Courbet Ça peut vous arriver Maison
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants