1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Usurpation d'identité : des crédits sont faits à son nom, elle est fichée à la Banque de France
2 min de lecture

Usurpation d'identité : des crédits sont faits à son nom, elle est fichée à la Banque de France

La mère de Lucas s’est portée garante pour lui, pour la location d’un appartement. Elle envoie tous les papiers nécessaire, mais est victime d’une usurpation d’identité. En quelques mois, 3 crédits pour l’achat de véhicules sont souscrits à son nom...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Elle est victime d'une usurpation d'identité et se retrouve fichée à la Banque de Francea Banque de France
01:22:08
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

La mère de Lucas est victime d'une usurpation d'identité. Au mois de mai, ils envoient par mail un dossier pour la location d’un appartement. Dans ce dossier, sont envoyées les fiches de paie, avis d’imposition, pièce d’identité, justificatif de domicile et autres papiers de sa mère, qui se porte garante

Après cela, ils n'ont plus de nouvelles. Mais le 20 juin, la mère de Lucas reçoit par courrier un dossier pour la souscription d’un contrat de garantie automobile, concernant son achat d’un véhicule d’occasion… Problème : elle n’a pas acheté de véhicule. Elle appelle le garagiste mentionné, qui lui apprend qu’un crédit de 14.980 euros a été fait pour cette voiture, achetée à son nom 

Et effectivement, quelques jours plus tard, elle constate qu’un organisme de crédit tente de prélever 300 euros de son compte bancaire. Elle fait tout de suite opposition. Mais la machine infernale est lancée...

Deux autres crédits sont souscrits

Le 26 juin, elle reçoit un courrier d’un autre garage, concernant l’achat d’une autre voiture, avec un autre crédit de 17.300 euros, avec un autre organisme qui souhaite lui prélever 357 euros. Le 15 septembre, c’est un 3e organisme de crédit qui tente de prélever 344 euros sur son compte, avec un crédit de 15.800 euros… 

À lire aussi

Elle a évidemment fait changer tous ses papiers et est en train de changer de compte bancaire, sa conseillère bloque chaque fois tous ces prélèvements, mais la situation reste catastrophique pour elle. Un des organismes de crédit l’a fichée à la Banque de France. De plus, les organismes de crédit qu’elle a informés de l’usurpation mettent en doute sa bonne foi, sauf un qui a réglé le problème. 

Elle craint que de nouveaux crédits arrivent, mais aussi de potentielles infractions, voire pire, puisque les cartes grises ont aussi été faites à son nom. Lucas et sa mère ont contacté l'équipe de "Ça peut vous arriver", afin que Julien Courbet les aide à annuler tous les crédits ainsi que le fichage à la Banque de France.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/