1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Électricité, gaz, chèque énergie… Ce qu’il faut retenir de l’interview de Castex
2 min de lecture

Électricité, gaz, chèque énergie… Ce qu’il faut retenir de l’interview de Castex

Jean Castex était invité au 20h de TF1 pour annoncer des solutions face à l'augmentation des prix du gaz et de l'électricité. Il a notamment dévoilé son "bouclier tarifaire".

Jean Castex invité du journal de 20h de TF1 le 30 septembre 2021
Jean Castex invité du journal de 20h de TF1 le 30 septembre 2021
Crédit : Thomas COEX / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Le Premier ministre a dévoilé plusieurs solutions face aux augmentations répétées des prix de l'énergie. À travers un blocage des prix du gaz, une limitation du prix de l'électricité et une éventuelle revalorisation du chèque énergie, le gouvernement espère préserver le pouvoir d'achat des Français.

"Nous allons mettre en place, pour le gaz et l'électricité, ce que j'appellerais un 'bouclier tarifaire', c'est-à-dire que nous allons nous prémunir contre ces hausses de tarifs, parce que ce nous disent les experts c'est que ça va continuer", a annoncé Jean Castex au journal de 20h sur TF1.

Concernant le gaz tout d'abord, le gouvernement va "bloquer les prix du gaz" jusqu'en avril, après la hausse attendue au 1er octobre. "Il n'y aura plus d'augmentation du prix du gaz", a poursuivi le Premier ministre, en fixant l'échéance à avril, horizon à partir duquel "le prix du gaz devrait dégringoler". Si au mois d'avril les prix poursuivent leur augmentation, "nous devrons prendre des mesures complémentaires", ajoute Jean Castex, se référant notamment à une baisse des taxes. Il est important de noter que ce blocage des prix ne prendra pas effet pour octobre, qui connaitra une nouvelle hausse historique de 12,6% du prix du gaz.

Limiter les prix de l'électricité et revaloriser le chèque énergie

Concernant les tarifs de l'électricité, le gouvernement anticipe "une hausse de 10 à 12% au 1er février", selon ses prévisions. "Nous l'empêcherons en diminuant une taxe sur l'électricité. (…) On va déposer très rapidement un amendement pour autoriser le gouvernement, en fonction de la hausse qui sera constatée, de baisser l'augmentation", promet-il. De cette manière il assure que "nous limiterons  la hausse de l'électricité à 4%".

À lire aussi

Et si ces mesures de modération ne suffisaient pas, le Premier ministre a ajouté que le chèque énergie serait encore revalorisé, après un coup de pouce de 100 euros déjà consenti pour 5,8 millions de bénéficiaires au mois de décembre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/