1 min de lecture Entreprises

Égalité femmes-hommes : un an après, quel bilan pour l'index d'égalité professionnelle ?

Les femmes sont payées 25 % de moins en moyenne que les hommes. Par ailleurs, 17 % des entreprises de plus de 250 salariés sont en "alerte rouge".

Index de l'égalité salariale hommes-femmes
Index de l'égalité salariale hommes-femmes Crédit : iStock / Getty Images Plus
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

À partir du dimanche 1er mars, les entreprises de 50 à 250 salariés devront publier des informations sur l'égalité entre les femmes et les hommes, dans leur PME. Jusqu'à présent, seules les grandes entreprises y étaient obligées.

Entré en vigueur il y a un an, l'index de l'égalité professionnelle est un thermomètre de l'égalité professionnelle, une note sur 100 qui est consultable par toutes et tous. Aujourd'hui le résultat est sans appel : les femmes sont payées 25 % de moins que les hommes, tous postes confondus. À poste et âge égaux, l'écart est de 9 %, alors que le principe "à travail égal, salaire égal" est inscrit dans la loi depuis 1972

Selon les mots de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, plus de 17 % des entreprises de plus de 250 salariés étaient en "alerte rouge", en septembre 2019. Les entreprises dont la note globale est inférieure à 75 sur 100 peuvent être exposées à des sanctions financières.

Le nom des entreprises peu vertueuses publié

De plus, le nom de ces sociétés qui ont une note basse depuis plusieurs vagues de test sera publié en fin de semaine prochaine. Les précédentes vagues avaient montré l'existence d'un plafond de verre avec peu de femmes dans les équipes dirigeantes, alors même que les entreprises gérées par des femmes sont plus rentables

À lire aussi
Capture d'écran du site stoplicenciement.fr lancé par la CGT, recensant tous les plans sociaux en temps réel sur le territoire français. emploi
Licenciements : la CGT lance une carte interactive pour recenser les plans sociaux

Cet index prend en compte plusieurs critères : l'écart de rémunération entre les femmes et les hommes (40 points), l'écart concernant les augmentations annuelles (20 points), l'écart dans les promotions (15 points), les augmentations au retour de congé maternité (15 points) ainsi que la présence de femmes parmi les plus gros salaires de l'entreprise (10 points).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Égalité hommes-femmes Muriel Pénicaud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants