1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Crédit : elle prête 75.000 euros à une amie qui disparaît sans la rembourser
2 min de lecture

Crédit : elle prête 75.000 euros à une amie qui disparaît sans la rembourser

Cécile voulait rendre service en venant en aide à la sœur d’une de ses amies, qui traverse une mauvaise passe. Mais après avoir avancé plus de 75.000 euros pendant quelques années, Cécile va très vite déchanter...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Elle prête 75.000 euros à une amie qui disparaît sans la rembourser
01:26:06
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

Cécile a 52 ans et est accompagnatrice de voyages. En 2013, elle rencontre la sœur d’une de ses amies. Cette dernière est dans une grande détresse financière. Elle explique à Cécile que son ex-mari lui doit une grosse somme d’argent, somme qu'elle est sur le point de récupérer. En attendant, elle n’a plus rien pour vivre. 

Cécile se prend alors d’affection pour cette personne et décide de lui venir en aide. Entre 2013 et 2015, elle lui prête la somme de 7.000 euros, pour financer une reconversion professionnelle. En parallèle, une reconnaissance de dette, concernant ces 7.000 euros, est signée. 

Fin 2014, lancée en pleine reconversion professionnelle, cette personne reprend une boutique, "l'affaire de sa vie", affirme-t-elle. Mais impossible de trouver un financement. Là encore, Cécile souscrit un crédit de 50.000 euros et lui verse l’argent sur le compte de la société. Une nouvelle reconnaissance de dette est signée et un échéancier mis en place. Les frais de notaire pour le local, d'un montant de 3.750 euros, sont également avancés par Cécile. 

Le projet est abandonné, l'agent n'est pas remboursé

Mais quelques mois après, les premiers soucis commencent. Cécile apprend que le projet de la personne à qui elle vient en aide va tomber à l’eau, faute de moyens pour financer les travaux de la boutique. Une nouvelle fois, Cécile est mise à contribution, avec pour garantie des remboursements grâce aux revenus générés par la boutique. Cécile effectue alors un crédit à la consommation et verse 15.000 euros, à nouveau sur le compte de la société. 

Mais les échéances ne sont rapidement plus payées et Cécile se retrouve contrainte de rembourser les crédits elle-même. Elle n'a d'autre choix que d’emprunter de l’argent à sa famille. Depuis, elle ne cesse de réclamer le remboursement de ses dettes, mais la sœur de son amie la balade, mettant en avant l’argent que lui devrait son ex-mari. 

À lire aussi

Dans l'émission du 10 février dernier sur M6, Julien Courbet avait réussi à joindre cette personne. Mais la discussion avait vite pris fin, cette dernière affirmant ne pas connaître Cécile. Depuis, le numéro de l'émission est bloqué. Cécile, de son côté, a porté plainte, en vain. Aujourd'hui, elle attend toujours qu'on puisse lui rembourser ses 75.775 euros...

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la 
page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/