2 min de lecture Restauration

Coronavirus : pourquoi les restaurants ne devraient pas rouvrir le 20 janvier

ÉCLAIRAGE - Selon les informations de RTL, les restaurants ne rouvriront pas, par crainte d'un rebond de l'épidémie.

Un restaurant vide (illustration)
Un restaurant vide (illustration) Crédit : VALERIE MACON / AFP
Coline Daclin Journaliste

Lors de son allocution du 24 novembre, Emmanuel Macron avait prévu une réouverture des restaurants au 20 janvier, si les conditions sanitaires le permettent. Pourtant, ce ne devrait pas être le cas. Selon les informations de RTL, l'exécutif a d'ores et déjà pris sa décision et la date de réouverture est reportée.

"Ça ne sera pas le 20 janvier", confirment à RTL plusieurs sources gouvernementales, qui n'utilisent plus le conditionnel et ne se font désormais plus aucune illusion. Le Premier ministre Jean Castex a clairement acté ce nouveau report et se prépare à le faire annoncer officiellement dans les prochains jours.

Pourquoi ce report ? D'abord, la circulation du virus est plus mauvaise que prévue. Initialement, le déconfinement devait se faire lorsque la France passerait sous le seuil des 5.000 contaminations par jour. Finalement, le déconfinement s'est bien fait en partie le 15 décembre, mais le pays comptait alors encore plus de 11.000 contaminations par jour. Au 3 janvier, on en comptait plus de 12.400 en 24 heures.

La crainte d'un rebond de l'épidémie

Le retour des vacances de Noël et la rentrée scolaire ce lundi 4 janvier, qui s'ajoutent au froid et à la menace des deux nouveaux variants de la Covid-19 considérés comme plus contagieux, font craindre d'autant plus rebond de l'épidémie. 

À lire aussi
voyage
Vacances d'été : le patron d'Aéroports de Paris craint une "apocalypse de temps d'attente"

"La tendance est déjà préoccupante", a alerté le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, dans le JDD, en soulignant que "l'incidence est de nouveau en hausse après un plateau assez long".

À cela s'ajoute enfin le lent départ de la vaccination en France, avec un peu plus de 500 personnes vaccinées le 3 janvier, contre plus de 80.000 en Italie et plus de 230.000 en Allemagne. La Haute autorité de santé récuse le terme de "désastre" et souhaite maintenir sa stratégie, mais elle estime que la campagne de vaccination "doit probablement s'accélérer".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restauration Restaurant Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants