1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Restaurants fermés : le gouvernement doit "amplifier les indemnités", selon Didier Chenet
1 min de lecture

Restaurants fermés : le gouvernement doit "amplifier les indemnités", selon Didier Chenet

INVITÉ RTL - Le président du Groupement National des Indépendants hôtellerie et restauration appelle le gouvernement à amplifier les aides pour les restaurateurs.

Un restaurant fermé pendant le deuxième confinement à Paris (illustration).
Un restaurant fermé pendant le deuxième confinement à Paris (illustration).
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Restaurants fermés : le gouvernement doit "amplifier les indemnités", selon Didier Chenet
04:36
Christelle Rebière - édité par Louis Chahuneau

Ce n'est pas encore officiel, mais c'est un secret de polichinelle : les restaurants ne rouvriront pas le 20 janvier comme initialement programmé par le gouvernement. La faute à nombre de contaminations toujours trop haut. Les restaurateurs l'ont appris dans les journaux.
Didier Chenet, président du Groupement National des Indépendants hôtellerie et restauration (GNI), le confirme : "Nous n'avons pas été informés. Le président de la République avait conditionné la réouverture des restaurants sur la base de 5.000 contaminations par jour. On en est très loin, donc ce n'est pas une surprise. Mais nous sommes très inquiets. Il faut absolument que le gouvernement nous explique, nous donne de la visibilité, il faut amplifier les indemnités. Nous avons été fermés, nous avons le droit à des indemnisations." 

Mettre les assureurs à contribution pour les loyers ?

Le président du GNI évoque notamment la problématique des loyers que certains restaurateurs n'arrivent plus à payer et souhaite mettre les assureurs à contribution : "Nous avions proposé que les loyers soient à un tiers pour le restaurateur, un tiers pour le bailleur et un tiers par un fonds de solidarité auquel abonderaient les assureurs. Ces derniers ont fait des profits exceptionnels pendant le confinement du fait de la baisse du nombre d'accidents ou de cambriolages. Les assureurs doivent faire face à leurs responsabilités."

Quant aux restaurants, personne ne sait quand ils pourront réouvrir. Mais Didier Chenet évoque des mesures différenciées selon les territoires : "peut-être ouvrir des restaurants dans des zones vertes".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/