1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Avion : elle atterrit à Beauvais au lieu de Brest et n'est pas indemnisée par la compagnie
2 min de lecture

Avion : elle atterrit à Beauvais au lieu de Brest et n'est pas indemnisée par la compagnie

En novembre 2021, Aline a pris l'avion de Marseille pour Brest. Mais après 3 tentatives d’atterrissage ratées à cause d’une tempête, l’avion a finalement atterri à Beauvais !

Un avion en plein vol (image d'illustration)
Un avion en plein vol (image d'illustration)
Crédit : JULIAN STRATENSCHULTE / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
L'INTÉGRALE - Son avion devait atterrir à Brest mais arrive à... Beauvais !
02:17:54
Julien Courbet - édité par Alexis Kergus

Aline avait réservé un vol Marseille - Brest, le 27 novembre 2021, pour rendre visite à la marraine de sa fille. Mais ce qui devait être son premier vol ne s’est pas déroulé comme prévu : ce jour-là, le temps n’est pas clément. Elle embarque avec 1h de retard, et doit payer 139 euros de plus pour l’enregistrement.

Le vol se déroule sans encombre... jusqu’à l’atterrissage. Après des secousses, le pilote annonce qu’à cause d’une tempête, il ne parvient pas à atterrir. Il fait une première tentative puis une deuxième, en vain. Il demande alors à être déporté sur Nantes, mais cela lui est refusé. Il se lance alors pour une troisième tentative d’atterrissage, mais c'est encore un échec. Finalement, l'avion est détourné vers Beauvais ! 

On indique à Aline que des bus seront mis à disposition pour l'emmener vers Brest, la destination initiale, à 7h de route. Mais le fameux bus n’est jamais arrivé, laissant pas moins de 150 personnes à l’aéroport sans solution. 

"Je ne suis arrivé à destination qu'à 23h20"

Par ses propres moyens, Aline prend une navette pour Paris, le métro, puis le train, pour se rapprocher de chez son amie. "Je suis arrivé à destination à 23h au lieu de 15h, avec 356 euros de frais non prévus", souligne Alice en direct dans Ça peut vous arriver.

À lire aussi

Bien entendu, suite à cette mésaventure, Aline demande le remboursement pour l’enregistrement facturé et ses frais, par courrier et par mails. Mais on lui refuse.

La compagnie lui dit que le mauvais temps, et par conséquent le détournement de l’avion ne sont pas un motif de remboursement. Pourtant, parmi les victimes, certaines ont bien été remboursées. Aline ne comprend pas et souhaite, elle aussi, le remboursement de ses frais supplémentaires, un total de 356,20 euros

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/