3 min de lecture Coronavirus

Rentrée : que se passe-t-il en cas de contamination Covid-19 à l'école ?

Plusieurs solutions pourraient être proposées comme le passage d'une partie de la classe en enseignement à distance, ou la fermeture des écoles.

3,6% des élèves au collège et au lycée étudient dans des internats, selon les chiffres de l'Éducation nationale (illustration)
3,6% des élèves au collège et au lycée étudient dans des internats, selon les chiffres de l'Éducation nationale (illustration) Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Coline Daclin Journaliste

C'est l'une des grandes questions de la rentrée. Que va-t-il se passer si des cas de coronavirus se déclarent dans une classe ? Alors que les contours du protocole sanitaire se précisent petit à petit à mesure des annonces du ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, RTL a rassemblé quelques éléments de réponse.

D'abord, le ministre de l'Éducation nationale a déclaré jeudi 20 août sur France 2 que même si un report généralisé de la rentrée était exclu, il pourrait "y avoir des exceptions locales". 

Concrètement, en fonction de la situation sanitaire ou si des cas de coronavirus sont détectés chez des enfants ou des enseignants avant la rentrée, il serait en théorie possible de la décaler dans certaines écoles. C'est notamment ce qui a été faits dans certains établissements de Saint-Denis, à la Réunion, face à la reprise épidémique. Mais Jean-Michel Blanquer l'a assuré mercredi 26 août en conférence de presse, "nous n’en sommes pas là".

Des fermetures d'écoles dans le pire des cas

Après la rentrée, le ministre de l'Éducation a annoncé la possibilité de "tests aléatoires" pour vérifier de l'état de santé des enseignants et des élèves. En cas de découverte d'un cas de coronavirus dans une classe, un protocole est prévu. Si la personne est encore dans l'établissement, elle est placée à l'isolement et on tente d'identifier les cas contacts. Si la personne est chez elle, elle doit y rester. 

À lire aussi
Emmanuel Macron le 20 août 2020 à Brégançon Union européenne
"Si le Parlement européen ne se réunit qu'à Bruxelles, on est foutu", s'inquiète Macron

Ensuite, la direction de l'établissement doit avertir le rectorat, la préfecture et l'Agence régionale de santé (ARS), détaille Europe 1. Les autorités sanitaires doivent dans les 48 heures organiser le dépistage de toutes les personnes contact

En fonction des résultats, plusieurs possibilités. D'abord, "dans le cas le plus extrême, la mesure, c'est fermer les écoles", a assuré le ministre vendredi 21 août lors de la visite d'une école dans l'Oise. Dans ce cas, il faudra passer en enseignement à distance. Jean-Michel Blanquer assure que "des centaines d'heures de cours" ont été enregistrées à cet effet.

D'autres mesures prévues, mais pas diffusées

Et dans les cas qui ne sont pas "extrêmes" ? Le ministère promet des "solutions mixtes", avec une partie de la classe à distance, et l'autre en présentiel. Pour l'heure, on ne sait pas combien de cas de Covid-19 justifieraient une fermeture de classe, une fermeture d'école, ou tout autre type de mesure. Les syndicats appellent donc à des mesures claires.

Mercredi 26 août, Jean-Michel Blanquer a rappelé le rôle des médecins et des autorités sanitaires dans la prise de décision en cas de suspicion de contamination. Il a annoncé que le ministère publierait ce jeudi 27 août des "recommandations pour aider à la décision", concernant notamment les autres lieux d'accueil des enfants comme les cantines ou les internats.

"S’il y a une reprise très active, nous déclencherons d’autres mesures que nous avons préparées mais que nous ne diffusons pas [...] pour ne pas créer de confusion", a également déclaré Jean-Michel Blanquer. Toutefois, le ministre a promis dans Le Parisien que s'il devait y avoir des restrictions dans l'accueil des enfants, l'objectif du gouvernement serait "de pouvoir garantir aux familles que l’enfant serait pris en charge à plein temps, soit en classe, soit par d’autres dispositifs comme l’étude ou des activités culturelles et sportives".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Éducation nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants