1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : Jean-Michel Blanquer exclut tout report de la rentrée scolaire
1 min de lecture

Coronavirus : Jean-Michel Blanquer exclut tout report de la rentrée scolaire

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a exclu un report de la rentrée scolaire, qui aura bien lieu le 1er septembre. Mais il pourrait y avoir "des exceptions locales".

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, le 22 juillet à la sortie de l'Élysée
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, le 22 juillet à la sortie de l'Élysée
Crédit : Alain JOCARD / AFP
Paul Turban

La rentrée scolaire approche. Les enfants doivent reprendre le chemin de l'école le mardi 1er septembre prochain, alors que l'épidémie de coronavirus en France montre des signes de reprise. Invité de France 2 ce jeudi 20 août, Jean-Michel Blanquer a exclu tout report de la rentrée des classes.

Le ministre de l'Éducation nationale a déclaré qu'il pourrait "y avoir des exceptions locales" à la rentrée. "Le protocole élaboré en juillet prévoit tous les types de situation, a-t-il souligné. Il y a une mesure générale qui est la rentrée de tous, et une adaptation possible territoire par territoire."

Jean-Michel Blanquer a ainsi expliqué que des solutions "mixtes" sont envisageables dans lesquels les enfants seraient en partie en présentiel et en partie en classe à la maison pour limiter les contacts entre les élèves en cas de flambée épidémique locale. 

Port du masque généralisé

"Le principe, c'est le port du masque, par tous les élèves, dès qu'on est dans un espace clos, a rappelé le ministre. L'ensemble des acteurs porteront des masques. S'agissant des adultes, ils porteront des masques. S'agissant des élèves, il s'agit des 11 ans et plus. Il sera systématique, pas seulement quand il n'y aura pas de distanciation sociale."

À lire aussi

"Le masque pour les élèves est une fourniture comme une autre, a expliqué Jean-Michel Blanquer, interrogé sur l'origine des masques portés par les enfants. Il a par ailleurs rappelé qu'il s'était "appuyé sur des avis scientifiques" pour fixer les règles. "Le port du masque pour les moins de 11 ans est contre-productif, parce qu'ils peuvent l'enlever souvent", selon lui. 

"On pourrait imaginer que les élèves de CM1 et CM2 soient concernés" pour le port du masque, a toutefois concédé Jean-Michel Blanquer, expliquant qu'il était attentif aux avis scientifiques. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/