2 min de lecture Confinement

Déconfinement : protéger, tester et isoler, les 3 principes du gouvernement

Édouard Philippe a prononcé un discours à l'Assemblée nationale mardi 28 avril pour préciser les modalités du déconfinement.

Le Premier ministre Édouard Philippe à l'Assemblée le 21 janvier 2020.
Le Premier ministre Édouard Philippe à l'Assemblée le 21 janvier 2020. Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et Sylvain Zimmermann

La France va devoir "apprendre à vivre avec le virus", a prévenu Édouard Philippe en ouverture de son discours face à l'Assemblée nationale mardi 28 avril. Le Premier ministre a dévoilé le plan du gouvernement pour le déconfinement. Pour revenir à un semblant de vie normale, l'exécutif s'appuie sur trois grands principes : protéger, tester et isoler.

Le Premier ministre a précisé que, sur cette base, un "travail de concertation et d'adaptation du plan aux réalités de terrain" serait mis en place avec "les associations d'élus locaux, les préfets et les partenaires sociaux" mercredi et jeudi.


"Nous allons devoir vivre avec le virus", a prévenu en préambule Édouard Philippe à l'Assemblée nationale, devant un hémicycle silencieux et clairsemé, distanciation sociale oblige. Mais il a écarté tout retour immédiat au monde d'avant, après six semaines de restrictions sévères.

"Protéger les Français sans immobiliser la France"

"Protéger les Français sans immobiliser la France", a résumé le chef du gouvernement en annonçant la fin des attestations : "il sera à nouveau possible de circuler librement" jusqu'à 100 km du domicile et de se rassembler, en public et en privé mais à moins de dix personnes.

À lire aussi
Une capture d'écran de l'application StopCovid coronavirus
Coronavirus : découvrez à quoi va ressembler l'application StopCovid

Il faut bien déconfiner pour éviter "le risque d'écroulement" de l'économie et de l'emploi, mais "progressivement, prudemment" et "si les conditions sont réunies" et que le nombre de cas et d'hospitalisations continue de baisser. Et "si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai" ou alors "plus strictement", a-t-il prévenu.

Pour le monde du travail, Édouard Philippe a "demandé avec insistance" aux entreprises de maintenir le télétravail autant que possible et de veiller à équiper les salariés en masques dans le cas contraire. Masques qui seront rendus obligatoires dans les transports publics et jugés désormais "préférables" dans de nombreux cas, après avoir déconseillés depuis mars. Les personnes âgées sont appelées à la prudence, en limitant contacts et sorties.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants