1 min de lecture Santé

Coronavirus : quelles sont les origines du Covid-19 ?

L'INVITÉ RTL - Tandis que quelque 80.000 personnes sont désormais concernées par l'épidémie du Covid-19, les questions fusent. L'épidémiologiste et directeur du département Santé Globale à l'Institut Pasteur, Arnaud Fontanet, tente de répondre à certaines interrogations.

Yves Calvi 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi
>
Quelles sont les origines du Coronavirus ? Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Venantia Petillault

Trois mois après l'apparition du Covid-19, virus apparu sur un marché d'animaux sauvages en Chine, que sait-on vraiment des origines du virus ? L'épidémiologiste, Arnaud Fontanet, revient sur ces questionnements .

"Ce qui est sûr c'est qu'il s'agit d'une origine animale. C'est parti d'une chauve-souris, puis avant l'Homme, il y a eu un autre intermédiaire, on soupçonne beaucoup le pangolin mais est-il s'agit seulement de lui ou d'un autre animal également ? C'est la question du jour", détaille le Professeur.  

Si beaucoup se demandent si le virus qui se trouvait par exemple à Wuhan en Chine, est le même que celui qui se trouve dans le Morbihan par exemple, l'épidémiologiste tient aussi à rassurer la population sur le fait que le Covid-19 est placé sous extrême surveillance : "On le surveille à l'échelle mondiale, on surveille toutes ses mutations."

Arnaud Fontanet tient à préciser quelques éléments : "La nocivité du virus n'est pas réellement faible car 20 % des personnes contaminées le sont sous des formes sévères. Les décès restent très rares et touchent beaucoup les personnes âgées. Par rapport à une grippe saisonnière, c'est plus important. Mais la bonne nouvelle, c'est que les enfants font des formes bénignes de la maladie."

À lire aussi
Une grande manifestation contre la 5G a eu lieu devant le Parlement suisse à Berne, samedi 21 septembre Connecté
5G : ondes, santé, environnement...Pourquoi l'arrivée de cette technologie inquiète

Le Professeur est néanmoins catégorique : "On ne coupera pas au stade 3 en France. C'est le foyer italien qui a allumé l'Europe et en France, cela a réactivé le démarrage d'une épidémie", assure-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Épidémie Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants