2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : quelles sont les consignes pour les établissements scolaires ?

ÉCLAIRAGE - Le ministère de l'Éducation a adressé des consignes aux établissements scolaires pour limiter la propagation du Covid-19. Elles sont régulièrement mises à jour.

Une élève dans une salle de classe (illustration).
Une élève dans une salle de classe (illustration). Crédit : Fred DUFOUR / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Du stade 1, la France est passée ce week-end au stade 2. L'épidémie de coronavirus Covid-19 s'est étendue sur le territoire avec un bilan de 200 cas confirmés et 4 morts mardi 3 mars. Face à la vitesse de propagation du virus, des consignes, régulièrement mises à jour, ont été adressées aux établissements scolaires. En voici les grandes lignes.

Dans les communes considérées comme "clusters", comme c'est le cas dans le département de l'Oise, tous les lycées, collèges et écoles sont fermées "à titre conservatoire", indique le ministère de l'Éducation nationale dans une Foire aux questions publiée sur son site internet

Les personnes cheffes d'établissements doivent néanmoins assurer une "continuité pédagogique" grâce, par exemple, aux outils numériques à disposition des membres du corps enseignants et des élèves. Pour le reste du personnel, qui ne peut exercer ses fonctions à distance, une "autorisation spéciale d'absence" sera fournie jusqu'à la réouverture de l'établissement, indique le ministère.

Que faire en cas de soupçons ?

Hors "clusters", dans le cas où un élève présente des "symptômes de fièvre, de toux ou des difficultés à respirer", il doit être "isolé". "Le SAMU centre 15 est immédiatement contacté. Le chef d’établissement ou le directeur d’école informe le ou les responsables légaux de l’enfant." Par ailleurs, la direction d'un établissement scolaire ou d'une école est autorisée à refuser l'accès aux élèves qu'elle soupçonne d'être atteints du Covid-19

À lire aussi
Des contrôles routiers à la frontière (Illustration). Europe
Déconfinement : la Belgique rouvrira le 15 juin ses frontières avec ses voisins européens

Lorsqu'un cas est identifié comme "suspect" c'est ensuite à l'Agence régionale de santé (ARS) de mettre en place des mesures supplémentaires, si elle le juge pertinent. "Par ailleurs, l’autorité préfectorale (...) prendra toutes les mesures nécessaires de protection de la population".

Annulation des voyages scolaires

Le ministère de l'Éducation est clair : tout voyage scolaire "prévu à l’étranger ou dans les 'clusters' situés sur le territoire national" doit être annulé. S'agissant des voyages en cours, ils "n'ont pas vocation à être interrompus". Les sorties scolaires, elles, ne sont pas concernées par ces mesures si elles sont organisées en dehors des "clusters" identifiés.

Pour les élèves bénéficiaires du programme Erasmus+, "les mobilités doivent être reportées", sauf dans certains cas. Par exemple, si l'interdiction de départ met en péril l'année scolaire de l'élève en question. Dans cette situation, celui-ci doit se renseigner sur les mesures prises par le pays d'accueil.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Maladie Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants