1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Quelle est l'origine du barbecue ?
1 min de lecture

Quelle est l'origine du barbecue ?

L'origine de cet outil indispensable de l'été remonte à plusieurs siècles en arrière.

De la viande cuite au barbecue (illustration)
De la viande cuite au barbecue (illustration)
Crédit : ISPOPIX/SIPA
Quelle est l'origine du barbecue ?
04:27
Quelle est l'origine du barbecue ?
04:27
Cyprien Cini - édité par Quentin Marchal

Le 12 octobre 1492 est une date à jamais gravée dans l'Histoire puisque après deux mois de navigation, Christophe Colomb a découvert le continent américain mais ce jour marque aussi, pour les Occidentaux, les prémices de ce qu'on appelle aujourd'hui, le barbecue. En arrivant dans les Caraïbes, les Espagnols se sont aperçus qu'une tribu locale, celles des Taïnos, avaient une manière bien particulière de faire cuire leur viande.

Ils disposaient en effet les morceaux de viande sur une grille en bois suspendue au-dessus d'un brasier. Cette technique ingénieuse permet à la viande de cuire lentement tout en étant conservée et de garder à distance les animaux et les insectes grâce à la fumée. Le support en bois au-dessus du feu s’appelait le barbacoa qui, avec le temps, serait devenu le barbecue.

Une autre légende raconte que ce mot "barbecue" aurait pour origine l'aventure de deux explorateurs français, qui auraient mangé une chèvre entière, de la barbe à la queue et que les Anglais auraient transformé en "barbecue". Si cette histoire est séduisante sur le papier, on serait plus sur de la fabulation

90% des Français possèdent un barbecue aujourd'hui

Finalement, ce n'est qu'en 1733 que le terme "barbecue" apparaît pour la première fois dans la littérature française et qu'au 19e siècle, avec la conquête de l'Ouest, qu'il va se généraliser aux États-Unis. Cette technique de cuisson s'avère bien pratique pour eux durant leurs longues marches vers la Californie.

À lire aussi

À partir de là, le barbecue va se répandre peu à peu dans le monde entier et en particulier en France, où nous sommes actuellement 90% à en posséder un et que nous sortons en moyenne 17 fois par an. Nous avons même été jusqu'à en créer un championnat national et si ceux qui fonctionnent au gaz ou à l'électricité sont disponibles, le chouchou de nos concitoyens reste celui au charbon.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/