3 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : un débat au ton modéré

Les sept candidats à la primaire de la gauche se sont affrontés pour la première fois jeudi 12 janvier. Le ton était modéré tout au long du débat

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
La Revue de Presse du 13 janvier 2017 Crédit Image : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP | Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
et La rédaction numérique de RTL

Le journal Sud Ouest se pose une question ce vendredi : l'éditorialiste Bruno Dive se demande comment François Hollande aurait il fait s'il avait du être sur le plateau du débat hier soir. Loin de la primaire, François Hollande s’envole ce matin pour le sommet France-Afrique à Bamako. 

Et le premier débat de la primaire de la gauche qui s'est déroulé ce jeudi 12 janvier a laissé, semble-t-il, la presse sur sa faim : "Vivement dimanche," ironise le Midi Libre sur le prochain débat qui se déroulera dimanche, dans deux jours. Le journal Le Monde quant à lui se demande "ou étaient le souffle, la vision, les projets ?" 

"Un débat fastidieux pour une gauche à bout de souffle"  titre le Figaro, qui a mis sa Une en ligne dès 22h, c'est à dire à peine une heure après le début du débat. Une conclusion prévisible venant du quotidien conservateur, mais que le Huffington Post estime être intervenue un peu trop tôt dans la soirée.

Le Parisien/Aujourd'hui en France regrette qu'"aucun des candidats n'a crevé l'écran" . Tout comme après les débats de la primaire de la droite, le journal attribue des notes au candidat : la pire a été pour Sylvia Pinel transparente avec 2.5/10, pas beaucoup mieux pour Jean- Luc Benhamias qui s'est vu adressé un 3/10 pour sympathie mais manquant de crédibilité.

À lire aussi
L'ancien Premier ministre, Manuel Valls élections
Manuel Valls : "Parfois, il m'est arrivé de confondre autorité et autoritarisme"

La meilleure note est de 7/10 pour Manuel Valls "solide", et pour Benoît Hamon "pugnace" . Benoît Hamon qui semble être le vainqueur de ce grand débat et a marqué des points en semblant s'installer dans un duel direct avec l'ancien Premier ministre, comme un avant gout de second tour, écrit le Monde.

La grippe : "une histoire bien française"

"Grippe : Révélations sur une hécatombe" titre en une le Parisien/Aujourd'hui en France. Marisol Touraine a prévenu mercredi que le bilan serait probablement lourd. Faits avérés par le Parisien qui a enquêté auprès des services funéraires dans toute la France, et eux aussi, comme les hôpitaux sont débordés.

 Dans certaines régions, les délais d'inhumation ou de crémation s'allongent. À Paris, le crématorium du Père Lachaise est saturé : " je n'ai pas le souvenir d'une activité aussi soutenue", explique son directeur. "Crise de la grippe, une histoire bien française" titre de son coté l'Opinion qui estime qu "à chaque fois, c'est la crise, une crise qui révèle des irresponsabilités à tous les niveaux ".

La lettre de Salah Abdeslam

Libération publie une lettre écrite par Salah Abdeslam qui répond à une femme qui lui envoie du courrier en prison. Selon le journal cette lettre permet de saisir un peu mieux le rapport d'Abdeslam à la religion et à lui même : "je n'ai pas honte de ce que je suis"  écrit-il. 

"Je veux m'assurer que tu ne m'aimes pas comme si j'étais une star car le seul qui mérite d'être adoré c'est Allah. Es tu soumise? sinon dépêche toi de te repentir  et te soumettre à Lui", peut-on lire dans les colonnes de Libé. La lettre a été versée au dossier d'instruction

"Instastellar"

La conquête spatiale de Thomas Pesquet va rester dans l'histoire... En Une de 20 minutes, le jour de la première sortie de l'astronaute dans l'espace, le journal titre " Instastellar " qui s'amuse de voir que notre astronaute inonde les réseaux sociaux de photos depuis qu'il est parti dans l'ISS.

Le Figaro consacre une pleine page écrite en blanc sur fond noir, comme le noir de l'univers  : " ça va être un grand moment " commente Philippe Perrin, un des quatre Français a être allé dans l'espace avant Thomas Pesquet,  "il faut surtout qu'il prenne le temps de regarder le monde", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Salah Abdeslam Grippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants