1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pénurie de médicaments dans les pharmacies : l'inquiétude monte
1 min de lecture

Pénurie de médicaments dans les pharmacies : l'inquiétude monte

L'inquiétude monte de plus en plus dans les pharmacies après que de nombreuses pénuries ont été constatées.

L'amoxicilline est de loin le médicament qui est concerné par la pénurie
L'amoxicilline est de loin le médicament qui est concerné par la pénurie
Crédit : Charly TRIBALLEAU / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Dans les pharmacies françaises, certains médicaments manquent à l'appel et le phénomène est en train d'empirer, frappant désormais certains antibiotiques et imposant aux autorités sanitaires de prendre des mesures d'urgence. Principale concernée: l'amoxicilline. Ce médicament est, de loin, le principal antibiotique prescrit aux enfants en France, pour lutter contre une série d'infections bactériennes comme certaines otites et pneumonies.

Or il subit désormais "de fortes tensions d'approvisionnement" sous sa forme la plus employée chez les enfants, a constaté ce vendredi l'agence publique du médicament, l'ANSM, évoquant une situation qui pourrait durer jusqu'en mars. Il peut donc être difficile de trouver en pharmacie ce traitement, un phénomène néanmoins loin de se limiter à la France puisqu'il frappe la plupart des pays européens, les États-Unis et le Canada.

Ce qui est en cause, selon les autorités sanitaires, c'est une hausse de la demande après plusieurs années marquées par la crise du Covid et de multiples restrictions sanitaires qui avaient réduit la propagation de multiples maladies. Les autorités ont donc pris une série de mesures d'urgence, dont un rationnement qui limite la quantité que peut commander chaque pharmacie.

Ce risque de pénurie s'inscrit dans un contexte plus large où les autorités ont déjà été contraintes ces derniers mois de resserrer l'usage de certains médicaments. Cas le plus emblématique, le paracétamol, antidouleur omniprésent dans les salles de bain. Les autorités ont recommandé aux pharmaciens de ne pas vendre plus de deux boîtes par patients, malgré les assurances des industriels qu'il n'y aura pas de rupture. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire