2 min de lecture Cirque

Paris : la mairie souhaite interdire les animaux sauvages dans les cirques

Bientôt la fin des représentations avec des animaux sauvages dans la capitale ? C'est en tout cas ce que souhaite la mairie de Paris, à l'horizon 2022.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Paris : la mairie souhaite interdire les animaux sauvages dans les cirques Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Noé Blouin

Quand le bien-être animal se heurte à nos souvenirs d'enfance... La Mairie de Paris a tranché, elle souhaite interdire les animaux sauvages dans les cirques. Elle ne veut plus voir d'éléphants se hisser sur leurs pattes arrières, ou des tigres sauter de promontoires en promontoires, avec au milieu un dompteur habillé d'un costume qu'il a emprunté à un patineur artistique.

Un vœu symbolique, puisqu'en matière de bien-être animal, c'est le gouvernement qui décide. Des propositions doivent d'ailleurs être faites dans les prochains jours. C'est une tendance de fond, selon un récent sondage OpinionWay, commandé par la SPA, 65% Français interrogés se disent défavorables à la présence d'animaux sauvages dans les cirques.

Comme toutes les mairies de France, la mairie de Paris dispose de peu de marge de manœuvre pour voir son vœu se réaliser. Mais elle peut se servir de l'AOT, l’Autorisation occupation du territoire. Si un cirque itinérant veut s'installer dans la capitale avec ses animaux sauvages, la mairie de Paris ne lui délivrera plus cette autorisation.

Quatre institutions circassiennes sont concernées par ce vœu, le cirque d'hiver de Bouglione, Pinder, Arlette Gruss et Bormann. L'administration de la capitale s'est proposée de les accompagner financièrement le temps de la transition, mais pour le moment seul Pinder a accepté. Les trois autres préfèrent attendre une législation nationale.

Une tendance mondiale

À lire aussi
Un chapiteau du cirque Zavatta le 26 mars 2016 (illustration) faits divers
Pas-de-Calais : un homme sérieusement blessé par un tigre après avoir tenté de le caresser

36 pays, dont 18 Européens ont déjà adopté une interdiction totale ou partielle des animaux sauvages dans les cirques. De nombreux témoignages évoquent les mauvais traitements et les dégâts psychiques provoqués à la longue par la répétition des numéros. Et puis il y a le rapport de l'homme à l'animal, dominant/dominé, en ce moment en pleine révolution.

Le Plus

À partir de 2020, il va être difficile de jouer de l'accélérateur sur les 4 voies néerlandaises. Le pays a adopté une nouvelle limitation de vitesse, qui sera, avec Chypre, la plus basse d'Europe. 100 km/h, entre 6h du matin de 19h, afin de limiter l'impact de la pollution automobile pendant le pic du trafic.

La Note

10/20 à la finance française concernant la sortie du charbon. Il y a un an, Bruno Le Maire a demandé aux banques, assureurs et gérants d'actifs de se désengager des financements de mines ou de centrales à charbon. Tout le monde était super motivé. Mais trois ONG, dont Les amis de la terre, dénoncent le double jeu de 417 entreprises françaises, dont BNP Paribas, Société Générale ou Axa. Selon ces associations, ces entreprises continueraient à financer des sociétés étrangères amatrices de charbon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cirque Animaux Interdiction
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants