1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Panne des numéros d'urgence : peut-on moderniser ce système ?
2 min de lecture

Panne des numéros d'urgence : peut-on moderniser ce système ?

Aujourd'hui, certains experts, surtout après ce qui s'est passé le 2 juin 2021 estiment que ces numéros devraient avoir leur infrastructure dédiée, mais c'est plus facile à dire qu'à faire.

Photo d’une camionnette du Service d’aide médicale d’urgenue (SAMU), prise le 29 mars 2020, à Bayonne. (Illustration)
Photo d’une camionnette du Service d’aide médicale d’urgenue (SAMU), prise le 29 mars 2020, à Bayonne. (Illustration)
Crédit : GAIZKA IROZ / AFP
Panne des numéros d'urgence : peut-on moderniser ce système ?
05:06
Sophie Joussellin

Cette panne nous a fait comprendre que finalement les numéros d'urgence sont en réalité des numéros comme les autres. derrière le 15, le 17, le 18 et même le 112 se cachent des numéros fixes à 10 chiffres. Quand vous les appelez, vous êtes dans un premier temps géolocalisés, puis dirigés vers le service de pompiers, la police ou le Samu le plus proche de vous. Il y a un logiciel qui traduit le numéro d'urgence dans sa forme courte en un numéro tout ce qu'il y a de plus habituel.

Donc s'il y a une panne de réseau, comme ça a été le cas, ces numéros essentiels sont touchés comme les autres. Et d'ailleurs on a beaucoup parlé des numéros d'urgence qui étaient injoignables, mais en même temps, des numéros de particuliers étaient affectés de la même façon. 

Mais le réseau est sécurisé. Orange l'a confirmé le 3 juin dernier, les systèmes sont redondants. C'est-à-dire que lorsqu'un équipement est tombé en panne, un autre aurait dû prendre le relais. Il y avait même 6 équipements prêts à se secourir les uns les autres, mais les 6 sont tombés en panne en même temps. C'est incroyable, inimaginable. L'opérateur évoque un problème de logiciel, on n'en sait pas plus pour l'instant.

Quid d'une infrastructure ultra sécurisée ?

À l'origine, le réseau téléphonique n'était pas si complexe. Il n'y avait que France Télécom et c'est pour ça qu'aujourd'hui encore c'est le réseau d'Orange qui achemine ces appels. Mais au fil du temps, avec l'arrivée de la concurrence, il a fallu interconnecter plusieurs réseaux. On a rajouté des briques technologiques ici et là et les numéros d'urgence ont suivi le mouvement. Mais aujourd'hui, certains experts, surtout après ce qui s'est passé hier estiment que ces numéros devraient avoir leur infrastructure dédiée, mais c'est plus facile à dire qu'à faire.

À lire aussi

Il est envisageable de moderniser ce système en utilisant les nouvelles technologies, et c'est ce que préconise la fédération nationale des sapeurs-pompiers. Par exemple, utiliser une application dédiée sur son smartphone pour joindre les services d'urgence ou utiliser les réseaux sociaux, les messageries instantanées. Donc, multiplier les canaux pour qu'en cas de panne, il y en ait au moins un qui fonctionne.

Si on n'avait qu'un seul numéro d'urgence comme le 112 ça ne simplifierait les choses et ça n'empêcherait pas les pannes de réseau. En revanche, ça éviterait de mettre en place 400 numéros alternatifs. Aux Pays-Bas où il n'existe que le 112, il y a 2 ans, il y a eu une grosse panne de réseau, comme chez nous le 2 juin dernier, le 112 a été remplacé par un seul numéro alternatif.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/