1 min de lecture Économie

"Nous avons un gouvernement 'Deutch qualität'", lance Nicolas Domenach

REPLAY - BILLET - Après Macron, le ministre de l'Économie fait son premier déplacement à Berlin. La France est devenue on ne peut plus germanophile, aux yeux du journaliste.

debat On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL
>
"Nous avons un gouvernement 'Deutch qualität'", lance Nicolas Domenach Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Nicolas Domenach
Nicolas Domenach

"Il n’y a pas que le chef de l’État et Bruno Le Maire, qui il y a peu encore accompagnait François Fillon baiser l’escarpin d’Angela Merkel, nous avons même, et pour la première fois, un gouvernement 'Deutch qualität'", lance Nicolas Domenach.

"Nous avons un gouvernement qui n’est pas germanopratin, mais qui pratique le germain comme jamais !, avance le journaliste. Nous avons cinq ministres, et non des moindres, qui parlent allemand beaucoup mieux que vous et moi. Et qui aiment cette langue. À commencer par le premier ministre, Édouard Philippe, et pour suivre, ces excellences Sylvie Goulard, en charge de la Défense, Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des Territoires, Jacques Mézard qui est à l’Agriculture, et donc Bruno Le Maire qui va retrouver son homologue Wolfgang Schaüble".

Qu'est-ce que ça change ? "Beaucoup de choses, assure Domenach. Ça montre à nos amis germains qu’on les aime, et ils en ont besoin. Ça aide ensuite à dissiper les malentendus". Le journaliste assure qu'"il sera sans doute difficile pour la France de convaincre de son sérieux, et pour l’Allemagne de se sortir de son repli d’épargnant, et d’accepter que l’Europe investisse en solidarité comme en développement". Et Nicolas Domenach d'ajouter : "On ne tombera jamais amoureux d’un budget ou d’un marché unique ! C’est une sacrée affaire !".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Bruno Le Maire Angela Merkel
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants