1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Météo en France : 2022, "l'année la plus chaude jamais enregistrée"
2 min de lecture

Météo en France : 2022, "l'année la plus chaude jamais enregistrée"

Les météorologistes estiment que les vagues de chaleur qui ont touché la France en 2022 n'auraient probablement pas eu lieu "sans l'effet du changement climatique". En moyenne, il a fait entre 14,2°C et 14,6°C, en France en 2022.

La canicule (illustration)
La canicule (illustration)
Crédit : AFP
Benoît Leroy & AFP

Un niveau inédit. Selon Météo-France, l'année 2022 est d'ores et déjà "la plus chaude" jamais mesurée en France depuis le début des relevés en 1900. Selon les météorologistes, cette année est le "symptôme du changement climatique" dans l'Hexagone. 

Selon les différentes hypothèses pour décembre, la température annuelle de l'ensemble de l'année 2022 sera comprise entre 14,2°C - dans le cas d'un mois de décembre froid - et 14,6 degrés - si le mois de décembre est plus chaud. Le précédent record, qui datait de 2020, était de 14,07°C.

Il faut dire que 2022 a été marqué par une série de vagues de chaleur. Trois canicules ont touché la France pendant la saison estivale15 au 19 juin12 au 25 juillet et 31 juillet au 13 août - soit un record de 33 jours - et deux hors saison : en mai et fin octobre. "Tous les mois de l'année ont été plus chauds que la normale, à l'exception des mois de janvier et d'avril" souligne également Météo-France.

Des canicules "hautement improbables" sans le changement climatique

Côté précipitations, la pluviométrie annuelle devrait présenter en moyenne un déficit de 15 à 25% par rapport à la normale, avec deux mois record en mai (déficit de 60%) et juillet (-85%). Ces deux mois sont les plus secs depuis le début des mesures en 1959. Au niveau de l'année toute entière, le record est encore détenu par l'année 1989, où l'on avait constaté un déficit de 25% en termes de précipitation.

À écouter aussi

Selon Météo-France, les fortes chaleurs sont devenues plus fréquentes ces dernières années : 8 des 10 années les plus chaudes depuis le début du 20e siècle sont postérieures à 2010. Ce réchauffement est favorisé par le changement climatique d'origine humaine. Ainsi les vagues de chaleur estivale de 2022 auraient été "hautement improbables et nettement moins intenses sans l'effet du changement climatique", indique l'organisme météorologique.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire