1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Climat : pourquoi l'Europe se réchauffe plus vite que la planète selon l'ONU
1 min de lecture

Climat : pourquoi l'Europe se réchauffe plus vite que la planète selon l'ONU

Selon l'ONU, le continent européen est celui qui se réchauffe le plus rapidement, avec une hausse des températures plus de deux fois supérieure à la moyenne planétaire sur les trente dernières années.

Réchauffement climatique : avons-nous raison d'avoir peur ?
Réchauffement climatique : avons-nous raison d'avoir peur ?
Romain Giraud & AFP

Des données bien inquiétantes pour notre continent. L'ONU a annoncé ce mercredi 2 novembre que l'Europe se réchauffe plus rapidement que le monde, enregistrant une hausse des températures plus de deux fois supérieure à la moyenne planétaire au cours des trente dernières années. Les températures en Europe ont en effet subi une élévation considérable au cours de la période 1991-2021, avec un réchauffement d'environ +0,5 °C par décennie.

En conséquence du rapide réchauffement en Europe, les glaciers alpins ont perdu 30 mètres d'épaisseur entre 1997 et 2021. Autre conséquence, la calotte glaciaire du Groenland fond progressivement, contribuant à accélérer l'élévation du niveau de la mer. Au cours de l'été 2021, le Groenland a pour la première fois enregistré de la pluie à son point le plus élevé, la station Summit.

L'Europe "offre l'image vivante d'une planète qui se réchauffe et elle nous rappelle que même les sociétés bien préparées ne sont pas à l'abri des conséquences des phénomènes météorologiques extrêmes", a fait remarquer Petteri Taalas, secrétaire général de l'organisation météorologique mondiale. 

"En 2021, une série d'événements météorologiques et climatiques extrêmes se sont produits dans diverses régions d'Europe. Les inondations d'une gravité exceptionnelle qui ont provoqué un nombre sans précédent de morts et de dégâts dans certaines parties de l'Europe occidentale et centrale en juillet, et les incendies destructeurs qui ont dévasté l'Europe du Sud-Est cet été, resteront dans la mémoire des nations touchées et dans les archives climatologiques internationales", a-t-il ajouté.  

À lire aussi

Ces phénomènes météorologiques et climatiques à fort impact ont provoqué des centaines de décès en Europe, touché directement plus d'un demi-million de personnes et causé des dommages économiques dépassant 50 milliards de dollars, selon l'OMM. Dans environ 84% des cas, il s'agissait d'inondations ou de tempêtes.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.