1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Marseille : ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron pour la ville
2 min de lecture

Marseille : ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron pour la ville

De la santé aux transports en passant par les jeunes et la sécurité, Emmanuel Macron a présenté ce jeudi son plan "Marseille en grand" qui vise à moderniser la cité phocéenne.

Emmanuel Macron à Marseille, le 2 septembre 2020
Emmanuel Macron à Marseille, le 2 septembre 2020
Crédit : Guillaume HORCAJUELO / POOL / AFP
Quentin Marchal & AFP

C'est un plan colossal dont va profiter la ville de Marseille. Emmanuel Macron a annoncé, ce jeudi 2 septembre, une série de mesures, assorties de plusieurs milliards d'euros d'engagements, pour moderniser la deuxième ville de France. "Je ne viens pas faire des promesses, mais prendre des engagements, en en demandant", a affirmé le chef de l'État.

Au sein de son plan "Marseille en grand", Emmanuel Macron a indiqué que l'État allait investir 169 millions d'euros au titre de la politique de la ville "pour, entre autres, la rénovation de l'hôpital de la Timone et de l'hôpital nord" auxquels s'ajoutent "50 millions d'euros pour la création d'une maison des femmes". 

Après le volet santé, celui de la sécurité est également priorisé par ce plan. Le président de la République a annoncé que 200 nouveaux postes de policiers seront créés, que deux compagnies de CRS arrivées en mars seront pérennisées et que 500 caméras de sécurité seront prochainement mises en service. Par ailleurs, Emmanuel Macron a également indiqué qu'un nouvel hôtel de police sera mis sur pied pour un coût de 150 millions d'euros.

Concernant l'insalubrité criante dans la cité phocéenne, le chef de l'État a annoncé que près de 10.000 logements devront être rénovés durant les 15 prochaines années, pour un coût estimé à 17 millions d'euros. 174 écoles seront également rénovées.

La jeunesse et les transports également au cœur du plan

À lire aussi

Avec "Marseille en grand", Emmanuel Macron a également dévoilé le capital jeune créateur, adressé aux jeunes marseillais souhaitant se lancer dans l'entrepreneuriat. "Il s'agit d'offrir à tous les jeunes justifiant d'un projet sérieux un accompagnement et une dotation de plusieurs milliers d'euros pour se lancer dans l'aventure entrepreneuriale", a expliqué le président de la République. En outre, Emmanuel Macron souhaite mettre en place des "initiatives d'embauches, de formations des jeunes et de programmes d'alternance", à Marseille.

Sur les transports, le chef de l'État a pour objectif de "désenclaver les quartiers Nord et permettre de lier le Nord et le Sud" d'une ville où les inégalités et les fractures géographiques sont très importantes. Pour y parvenir, il est "prêt à ce qu'on puisse avoir ce financement d'un milliard d'euros, dont 250 millions en subventions qui seront engagés par l'État" citant notamment trois projets très concrets : l'automatisation du métro, la création de quatre lignes de tramways et de cinq lignes de bus à haut niveau de service.

En déplacement pendant trois jours à Marseille jusqu'au vendredi 3 septembre, Emmanuel Macron a d'ores et déjà fait savoir qu'il reviendra aux mois d'octobre et de février dans la ville pour faire le point sur les engagements pris.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/