1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 8h - L'Académie française alerte sur l'usage du franglais dans les publicités
2 min de lecture

Les infos de 8h - L'Académie française alerte sur l'usage du franglais dans les publicités

L'institution estime que ce phénomène porte atteinte à l'identité de notre langue et provoque le risque d'une fracture générationnelle et sociale.

L'Institut de France, qui abrite l'Académie française, à Paris, le 28 octobre 2021.
L'Institut de France, qui abrite l'Académie française, à Paris, le 28 octobre 2021.
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Le journal RTL de 8h du 15 février 2022
00:13:55
Les infos de 8h - L'Académie française alerte sur l'usage du franglais dans les publicités
00:13:55
Nathan Bocard - édité par Florine Boukhelifa

L'un des grands plaisirs de la radio est d'être en contact des auditeurs. Ceux de RTL envoient régulièrement des messages, parfois pour exprimer leur satisfaction, mais aussi parfois pour faire part de leur mécontentement. L'un des reproches, l'usage de mots anglais ou franglais, alors qu'il est tout à fait possible de trouver l'équivalent dans notre langue. 

L'Académie française, elle, tire la sonnette d'alarme mardi 15 février dans Le Figaro. Cette dernière ne refait pas le match sur les mots "week-ends", "e-mail" ou encore "babyfoot", mais elle s'agace de ces campagnes de pubs qui abusent du Franglais. Notamment les marques de voitures qui proposent une "easy life", les vendeurs de pizzas "made for sharing" ou encore les innombrables "French days" en magasin.

Désormais, même les collectivités s'y mettent. Le Val de Loire devient ainsi "My Loire Valley", Maubeuge une "creative city" et la Sarthe vous invite à "Sarthe Me Up".

L'anglais est ainsi devenu la langue de la pub. Un phénomène qui pose problème à l'Académie d'abord parce que cela porterait atteinte à l'identité de notre langue, mais surtout car le risque ici est celui d'une fracture générationnelle et sociale.

À lire aussi

Sociale puisque, selon les Académiciens, l'anglais ne touche qu'une partie privilégiée, éduquée de la population. Conséquence, la moitié des Français ont déjà renoncé à un achat car les informations n'étaient pas traduites. La fracture générationnelle s'observe elle dans les sondages. Si 47% sont agacés, voire hostiles à l'anglais dans la publicité, ce chiffre grimpe à 70% chez les seniors.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Le passe vaccinal de 4,5 millions de Français a été désactivé mardi 15 février en raison d'une nouvelle règle imposant à tous les adultes d'effectuer la dose de rappel dès trois mois après la fin de son schéma vaccinal initial.

Fait divers - La piste criminelle est désormais étudiée après la forte explosion qui a balayé lundi 14 février un immeuble de Saint-Laurent-de-la-Salanque, dans les Pyrénées-Orientales, faisant au moins sept morts

International - Au Canada, le premier ministre Justin Trudeau a décrété une forme d'État d'urgence avec une loi fédérale, qui n'a servi que deux fois en temps de paix, pour contrer le mouvement anti-vax qui prend de l'ampleur dans le pays.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/