1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 8h - Harcèlement de rue : à Strasbourg, des commerçants protègent les victimes
2 min de lecture

Les infos de 8h - Harcèlement de rue : à Strasbourg, des commerçants protègent les victimes

REPORTAGE - L'association Ru'elles forme les commerçants à accueillir les victimes de harcèlement de rue dans les quartiers les plus à risque de la ville.

Du harcèlement de rue (illustration)
Du harcèlement de rue (illustration)
Crédit : JackF / GETTY
Le journal RTL de 8h du 17 avril 2021
14:27
Les infos de 8h - Harcèlement de rue : à Strasbourg, des commerçants protègent les victimes
14:27
Carpentier-245x300
Stéphane Carpentier
Animateur

C'est le nouvel objectif de Marlène Schiappa. La ministre déléguée à la citoyenneté souhaite cartographier les quartiers les plus dangereux en matière de harcèlement de rue en Île-de-France. 

À Strasbourg, l'association "Ru'elles" sensibilise depuis plusieurs mois les commerçants à ce fléau, afin qu'il puissent accueillir les victimes. Sur les portes de cette jardinerie par exemple, un autocollant indique en anglais "Safe place", un endroit refuge en cas de harcèlement de rue.

Stéphane et Jennifer, les co-gérants de Tchungle, ont très vite accepté de participer à cette opération : "D'expérience personnelle, j'ai trois petites sœurs et un petit frère. Ils ont tous vécu ça. J'ai une de mes jeunes sœurs qui a été bien embêtée. Si on savait tous qu'il y avait des places comme ça, refuges, ça libèrerait peut-être la parole", explique-t-elle. "Parce qu'une personne qui subit un harcèlement va forcément être traumatisée, l'idée c'est plutôt de sécuriser la situation en protégeant la personne et en appelant la police", ajoute Stéphane.

C'est Tiphany Hue, de l'association Ru'elles, qui a eu l'idée de ces lieux refuge après avoir cartographié les endroits du centre-ville où les femmes racontaient avoir été harcelées : "Souvent, les victimes se retrouvent isolées ou alors avec des témoins autour qui ne savent pas comment réagir. Le commerce est un lieu refuge, ce qui veut dire que le personnel est formé. On leur dit qu'il ne faut pas jouer à superman ou superwoman et que le but est de désamorcer la situation". Tous les commerces peuvent y participer. Les premiers refuges se trouvent ainsi dans une jardinerie, un supermarché et un salon de tatouage. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Procès - Après six semaines d'audience, le verdict du procès en appel de Viry-Châtillon est attendu ce samedi soir. 13 jeunes sont accusés d'avoir attaqué et brûlé des policiers avec des cocktails Molotov en 2016. Le procureur a requis des peines allant de 12 à 25 ans de prison.

Obsèques du prince Philip - La cérémonie se déroule ce samedi après-midi au château de Windsor et en petit comité. Pour les adieux, les sujets de la majesté ont été priés de rester chez eux à cause de la crise sanitaire, mais les pubs sont ouverts à proximité de la cérémonie.

Présidentielle 2022 - Les différentes formations de la gauche se rencontrent ce samedi matin, à Paris, à l'initiative de l'euro-député EELV Yannick Jadot. Mais la réunion se fera sans le patron de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, représenté par le député Eric Coquerel.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/